L’incroyable histoire du héros béninois Saturnin Allagbé

Advertisements

Défavorisé par l’arbitrage, aidé par le ciel, limité sur papier, au-delà de toutes ces considérations et des préjugés spirituels, le Benin a joué avec ses atouts face à un adversaire annoncé favori. Les Écureuils du Bénin ont sorti le Maroc en huitième de finale aux tirs au but après un nul (1-1). Mais ce résultat historique est acquit en partie grâce à cet homme, Saturnin Allagbé, gardien de but remplaçant du Bénin depuis le match de groupe contre le Cameroun après la blessure de Fabien Farnolle.  Mais qui est cet Allagbé ?

Advertisements

Né le 22 Novembre 1993 à Assaba, Saturnin Kassifa Owalabi Allagbé a prolongé son contrat à la veille de la CAN 2019 avec les Chamois Niortais en Ligue 2 (Il était en fin de contrat).  Avant cette ascension, il a été décelé par le centre de football Tanéka du Bénin. Le quel avait un partenariat avec le club béninois de première division, l’Aspac (Association sportive du Port Autonome de Cotonou). Le jeune gardien débarque à l’Aspac en 2010 et devient le numéro 1 d’Alain Gaspoz, à l’époque entraîneur de l’Aspac (Ancien international béninois) où ils ont dominé le championnat béninois de 2010 à 2012 et il a été  élu meilleur gardien du championnat  à plusieurs reprises.

Son progrès étonne et sa performance dans le championnat local lui a très vite permis de goûter à la sélection U20. Avec les Juniors il s’est qualifié pour la Coupe d’Afrique des nations U20 en 2013 avec le jeune Mama Seibou (le dernier tireur béninois contre le Maroc, Ndlr). Après la phase finale de la CAN U20 (où le Bénin a été éliminé au premier tour), il enchaîne avec la sélection locale dans les tournois de l’UFOA  et de l’UEMOA où il a perdu une finale contre le Niger. Une compétition qui l’a révélé puisqu’il a été appelé pour des essais en France.

Il débarque d’abord aux Girondins de Bordeaux en 2013 mais n’a pas été retenu après des essais. Un an plus tard, il retourne en France pour y rester. Car, le Chamois Niortais le voulait et a fini par le signer pour 3 saisons.  Il est alors appelé en sélection sénior et depuis, il s’est hissé comme numéro 2 dans la hiérarchie des  gardiens de buts béninois derrière Fabien Farnolle.

Titulaire indiscutable à Niort, Saturnin est plusieurs nommé parmi les meilleurs gardiens de Dominos Ligue 2.

https://twitter.com/SatAllagbe/status/1147270336779563008

 

 

 

 

 

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire