Malaise au sein de la sélection burkinabè : Bertrand Traoré prend la parole

Advertisements

Depuis la fin de la CAN 2022, le climat est lourd au sein de la sélection nationale des Étalons du Burkina Faso. Le courant ne passerait plus bien entre les joueurs et certains membres du staff technique. Actuellement, c’est le cas de Aristide Bancé qui fait beaucoup parler. Le mythique buteur du Burkina Faso est, depuis 2021, le team manager de la sélection du Burkina. Il avait pour mission de bien coordonner la communication entre les joueurs, le staff technique et les responsables de la fédération. Au tout début, l’ancien goleador de l’ASEC Mimosas faisait l’unanimité, mais par la suite, les choses se sont extrêmement compliquées.

Advertisements

Des tensions sont apparues et elles ont éclaté au grand jour après la défaite rocambolesque du Burkina contre le Cameroun lors du match de classement de la dernière CAN. Depuis lors, le climat est délétère entre Aristide Bancé et plusieurs cadres de la sélection des Étalons du Burkina Faso. Les joueurs veulent la mise à l’écart de la légende burkinabè. Les rumeurs ne font que circuler depuis quelques jours et Bertrand Traoré, capitaine des Étalons, a décidé de prendre la parole sur sa page Facebook. « On a fait savoir au président de la fédération qu’on ne souhaite plus travailler avec Aristide Bancé. Aristide en arrivant chez les Étalons, on pensait qu’il allait nous apporter quelque chose, qu’il allait être la liaison entre nous et le staff technique. Il est pour nous un grand frère, nous avons joué ensemble et on n’a pas de problème avec lui. Mais on a décidé d’avancer sans lui pour l’avenir de ce groupe parce qu’il y’a eu de trucs. Nous voulons préserver son image donc nous ne voulons pas rentrer dans les détails. Cependant, nous constatons que certains journalistes déforment les propos, s’ils veulent tout savoir, on va rentrer dans les détails dans les jours à venir. » L’ambiance n’est pas du tout à la fête chez les Etalons

 

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire