Mercato : Le Bayern Munich entre dans la danse pour Bale (AS)

Advertisements

C’est un nouveau rebondissement dans le dossier Gareth Bale. Indésirable aux yeux de Zinedine Zidane, le joueur gallois s’installe confortablement sur son salaire princier à Madrid. Annoncé un peu partout (départ en Chine, retour en Angleterre), le joueur est toujours à Madrid. Mais les choses pourraient rapidement changées.

Advertisements

D’après le quotidien madrilène AS, le Bayern Munich est très attentif à la situation de Bale. Après avoir perdu Ribery et Robben, les Bavarois sont à la recherche d’ailiers capables de prendre la relève. Et Gareth Bale en ferait partie. Mais les dirigeants du Bayern jugent que recruter le joueur de 30 ne serait pas une très bonne idée. Bale commence à se faire vieux et il y a un risque à prendre étant donné ses blessures récurrentes durant sa carrière. Ainsi, ils penseraient à le demander en prêt. Une chose très possible juge le quotidien espagnol car les relations entre Bavarois et Madrilènes sont au beau fixe après les dernières transactions effectuées entre eux. L’achat de Tony Kroos par les madrilènes et récemment le prêt de James Rodriguez par le Real au Bayern en sont les exemples.

Un départ de Bale qui va encore capoter ?

Mais ce prêt pourrait ne pas arranger les Madrilènes, qui veulent tout simplement se débarrasser du Gallois pour faire de la place dans l’effectif et alléger la masse salariale de l’équipe. Toutefois, il est possible que le Bayern Munich prenne en charge le salaire ou une partie du salaire du joueur. Ce qui pourrait convenir aux deux parties. En tous cas, Bale risque de ne pas passer l’hiver à Madrid. La récente sortie de Zidane après le match amical face au Bayern en est la preuve. « Bale a été laissée de côté parce que Madrid tente de le vendre. S’il peut s’en aller demain, c’est mieux. Il n’y a rien de personnel, je n’ai rien contre Bale, mais je prends des décisions, il arrive un moment où il est temps de changer, son départ serait mieux pour tout le monde, aussi pour le joueur, qui connaît la situation », avait-il dit.

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire