Abraham révèle ce qu’il va faire s’il est victime de violence raciale

L’attaquant de Chelsea, Tammy Abraham, a révélé que ses coéquipiers anglais et lui-même étaient prêts à quitter le terrain s’ils étaient la cible de racistes cette semaine lors des éliminatoires de l’Euro 2020.

Les Trois Lions affronteront la République tchèque vendredi, puis la Bulgarie lundi dans un stade partiellement fermé en raison du comportement raciste des supporters en juin.

« Si cela arrive à l’un de nous, il nous arrive à tous », a déclaré Abraham avant les qualifications pour l’Euro2020.

« Harry Kane [capitaine de l’Angleterre] a même dit que si nous ne sommes pas heureux, si un joueur n’est pas heureux, nous sortons tous ensemble du terrain. »

Lire aussi
Bafetimbi Gomis fan absolu de Pascal Feindounou

À la suite du comportement raciste des supporters bulgares lors de leurs matches contre la République tchèque et le Kosovo en juin, l’UEFA a ordonné la fermeture partielle du stade national bulgare.

Abraham a déclaré que les joueurs avaient décidé de prendre les choses en main si nécessaire.

Le protocole en trois étapes de l’UEFA contre les abus raciaux s’achève avec l’abandon du match par les officiels si des annonces à l’intérieur d’un stade n’arrêtent pas le problème.

«Nous en avons parlé [du protocole]», a ajouté Abraham.

«Harry Kane a posé la question au lieu de passer par les trois étapes, si nous décidons d’arrêter le jeu – quel que soit le score – si nous ne sommes pas satisfaits, en tant qu’équipe, nous déciderons rester ou non sur le terrain.

Lire aussi
L’ex-entraîneur nigérian réagit à propos de Tammy Abraham

« Si cela se produit et qu’on dise qu’il ya un avertissement ou quoi que ce soit dans le stade, alors cela se reproduira, nous devons prendre une décision en équipe et avec le personnel. »

Les 10 footballeurs africains les plus riches de tous les temps ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *