« Arsène Wenger ? Le personnage le plus dangereux pour l’avenir du football »

Parti d’Arsenal après plus de 22 ans passé sur les bancs du club, Arsène Wenger occupe maintenant le poste de responsable du développement du football avec comme but de gérer et de superviser le développement du foot masculin et féminin.

Depuis son arrivée à la FIFA, l’ancien coach des Gunners a milité en faveur de plusieurs idées révolutionnaires par exemple le passage à une coupe du monde tous les deux ans mais aussi l’automatisation des hors-jeu. Ces propos ont suscité de vives critiques de la part des amateurs du foot.

D’ailleurs, le consultant du RMC sport, Daniel Riolo considère l’alsacien comme une menace pour le football.«L’arbitre de touche, ce n’est  pas un chef de gare. Il n’est pas là simplement pour lever le drapeau. C’est un arbitre. Il est là pour signaler les choses qui se déroulent à gauche et à droite. Ce n’est pas juste un mec qui lève le drapeau pour dire s’il ya hors-jeu ou pas(…). L’étape supplémentaire c’est de l’effacer, de l’éliminer pour une machine, dont on ne mesure pas la fiabilité à 100%. Bon voilà, c’est Arsène Wenger» a-t-il déploré avant de s’en prendre personnellement à l’ancien coach des Guinners. « Il a toujours été pro-machine, pro-élite en faveur de tout ce que je déteste dans le football. Aujourd’hui, c’est pour moi le personnage le plus dangereux pour l’avenir du football».

Laisser un commentaire