jue
dans ,

Barça : En congé au Bénin, le beau cadeau de Koundé à son club d’enfance

Par

le


Jules Koundé a fait un joli cadeau à son club d’enfance.

Jules Koundé n’a pas oublié ses racines. Parrain du club de la Fraternelle de Landiras (Gironde) où il a tapé ses premiers ballons en 2004, l’international français a fait parler de lui pour sa générosité en ces périodes de fête. Comme rapporté par actu.fr, le défenseur de 25 ans a en effet offert un minibus à son tout premier club.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Un cadeau qui devrait ravir les 210 licenciés de la Fraternelle de Landiras. Le véhicule permettra ainsi d’effectuer les déplacements chaque week-end en vue des matches à l’extérieur. Jean-Luc Léglise, président de La Fraternelle, a révélé les coulisses de ce cadeau : «Depuis quelques mois, on discutait avec la maman de Jules sur les besoins du club. Cela faisait un moment qu’il voulait faire quelque chose pour le club. C’est sa maman qui fait l’intermédiaire depuis le début de ce projet, même si lui aimerait revenir parfois, il est très occupé et très souvent en Espagne. » Le joueur, lui, n’a pas souhaité communiquer sur ce geste, préférant la discrétion.

image 9 4

Koundé bientôt lâché par le Barça ?

Le mercato hivernal ne devrait pas donner lieu à de grands bouleversements au FC Barcelone, même si certains réajustements sont possibles à la demande de Xavi après une fin d’année 2023 laborieuse. L’été prochain en revanche, les grandes manœuvres vont voir le jour en Catalogne. L’objectif du champion d’Espagne en titre est d’améliorer son effectif ainsi que sa situation financière… tout en conservant ses meilleurs joueurs. L’affaire ne sera pas simple pour Joan Laporta, qui ne veut pas céder son meilleur joueur Ronald Araujo, bien que la vente de l’international uruguayen pourrait rapporter jusqu’à 100 millions d’euros.

Le roc de la défense du Barça est courtisé par le Bayern Munich, mais le club catalan ne veut pas céder son joueur phare. C’est ainsi que selon les informations du journal Sport, plusieurs joueurs considérés comme moins importants pourraient être sacrifiés par l’état-major du FC Barcelone afin de donner un peu d’air aux finances barcelonaises. Cela concerne par exemple Jules Koundé, titulaire au poste de latéral droit aux yeux de Xavi mais qui ne fait plus totalement l’unanimité au point qu’il pourrait être éjecté du Barça en cas de belle offre l’été prochain. Cela vaut pour l’ancien défenseur des Girondins de Bordeaux… mais pas seulement.


Andeas Christensen, Marcos Alonso et Sergi Roberto ne seront pas non plus retenus alors que les concernant, ils seront en fin de contrat au mois de juin 2024. Autant dire que le mercato estival sera celui de tous les chamboulements pour le FC Barcelone et un titulaire important de l’Equipe de France pourrait en payer le prix en la personne de Jules Koundé, pour qui un départ est probable. Si cela venait à se confirmer, nul doute que plusieurs écuries de Premier League viendraient aux renseignements afin de récupérer le polyvalent défenseur des Bleus.

Le Barça veut en finir avec Nike

5 ans et demi plus tard, le deal est toujours le même et coûte une fortune à Nike. Ce dernier, qui ne voyait aucune objection à payer 150 M€ par an pour un club au sein duquel évoluait le meilleur joueur du monde, voit d’un très mauvais oeil la crise sportive permanente vécue par le Barça depuis plusieurs saisons. Car les performances en berne du club espagnol et l’effectif proposé qui n’a plus grand-chose à voir avec ce qu’a été le Barça, ont un impact immédiat au niveau marketing et donc au niveau des ventes de maillots dans les boutiques officielles du club, encore plus depuis le départ de sa légende Lionel Messi en 2021. Une situation que conteste bien évidemment le quintuple vainqueur de la Ligue des Champions, qui estime de son côté qu’il devrait gagner plus et qui justifie les ventes de produits marketing à l’effigie du FCB par un manque criant d’effort de Nike sur les collections proposées, pas suffisamment désirables pour le grand public. Un argument qui ne tient bien évidemment pas pour la marque au swoosh qui a constaté dans le même temps que le PSG était passé devant le Barça dans la hiérarchie des clubs vendant le plus de maillots grâce notamment aux collections Jordan qui restent un très gros succès à l’international.


Alors dire qu’il y a de l’eau dans le gaz est un doux euphémisme et on pourrait même dire que les relations sont plus tendues qu’un élastique d’un survêtement. Dans un contexte économique difficile et au moment même où la marque américaine a diminué son investissement marketing au niveau des joueurs, mais aussi et surtout au niveau des clubs en choisissant qu’un seul et unique top club par grand championnat, on voit mal comment Nike pourrait répondre aux folles exigences barcelonaises. Pire, selon nos informations, le point de non-retour a même été atteint très récemment lorsque le Barça a raté deux créneaux de commande chez Nike qui ont eu comme incidence une absence totale de commande de produits pour la saison prochaine. Et quand on connaît le délai de fabrication très long qui sévit aujourd’hui en Asie, cela pose clairement question d’autant que le Barça est le seul gros club de Nike dans cette situation actuellement.


Le Barça, dont la stratégie déroute plus d’un dirigeant de Nike, s’est mis en quête de trouver un nouvel équipementier qui serait en mesure de racheter les 5 années restantes du contrat liant Nike au Barça. Le rival historique de Nike, adidas n’est pas intéressé d’autant qu’ils ont déjà le Real Madrid en Espagne et qu’ils n’ont pas l’envie d’avoir les deux plus gros clubs de Liga. Mais deux équipementiers sont capables de réaliser une telle folie, à savoir Puma et New Balance. La marque américaine, qui s’était fait voler Liverpool par Nike en 2020, est toujours à la recherche d’un top club pour réinvestir de manière spectaculaire dans le football tandis que Puma, qui a déjà pris le Portugal à Nike à partir de l’été prochain, veut continuer sa razzia des gros clubs. L’équipementier allemand est la marque qui monte dans le football et les résultats et leur stratégie ne peuvent que leur donner raison que ce soit au niveau de l’OM, de Manchester City ou encore de Neymar.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *