ghana
dans ,

CAN 2023 : Kudus à l’infirmerie, le Ghana retient son souffle !

Par

le


L’équipe anglaise de West Ham a privé Mohammed Kudus de leur match de ce mardi soir contre Brighton en Premier League. Des informations en Angleterre révèlent une légère blessure de l’ailier qui est sélectionné par le Ghana pour la CAN 2023 en Côte d’Ivoire.

Kudus n’a pas été inclus dans l’effectif des Hammers pour leur choc de ce soir contre Brighton et Hove Albion. Cette nouvelle est surprenante, d’autant plus que l’ailier de 23 ans reste un homme clé du dispositif des Londoniens dans leur bon début de saison avec ses six buts en championnat.

Cela est encore plus inquiétant, puisque le joueur a été l’un des buteurs de l’équipe managée par David Moyes pendant la superbe victoire 2-0 contre Arsenal jeudi dernier.

Kudus blessé à quelques jours de la CAN ?

Ghana - Kudus forfait contre les Comores
Mohammed Kudus

Selon les informations de Mail Sport, Kudus est envoyé à l’infirmerie par West Ham pour soigner une blessure légère aux ischio-jambiers. Le club anglais attend maintenant les résultats d’un scanner pour pouvoir décider du sort de sa superstar, qui devrait rejoindre dans les prochains jours son pays, le Ghana, pour les préparatifs de la CAN 2023.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

D’autres informations révèlent que les Hammers ont tenté de conserver leur ailier vedette pour leur match d’aujourd’hui contre les Seagulls. Le média anglais révèle que c’est le sélectionneur du Ghana, Chris Hughton confronté à plusieurs autres blessures, a empêché les Moyes d’aligner Kudus.

Pour information, les clubs de Premier League sont obligés de libérer leurs joueurs pour la CAN le jour de l’An.

Kudus va rentrer au Ghana, une certitude !

Kudus

Bien que l’équipe de Londres attende les résultats de l’infirmerie, on peut affirmer sans peur que l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam va rejoindre le Ghana bientôt pour entamer les préparations au sein des Black Stars. En tenant compte du potentiel de l’équipe ouest-africaine, Kudus pourrait rater jusqu’à six matchs des Hammers. Bien sûr, Moyes s’y est déjà préparé, en tout cas, psychologiquement.

« Je pense que nous y sommes toujours confrontés avec le niveau de compétition, mais nous n’allons jamais dire que nous n’y allons pas. Je pense que le mois prochain, les garçons partiront pour les Nations africaines, juste tout le programme. Comment pouvons-nous nous passer de Kudus qui a été sensationnel ? Nous devons nous assurer de ne pas en perdre une grande partie, car la vérité est que nous n’avons pratiquement eu aucune blessure toute la saison et que nous n’avons pas eu à faire trop de changements et ce sera maintenant aux autres de prendre la relève et montrer ce qu’ils peuvent faire », avait déclaré Moyes à propos de l’absence de Kudus.

Kudus sera déterminant dans la quête du Ghana vers une cinquième étoile

Sélection Ghanéenne
Sélection ghanéenne

Kudus sera un des hommes clés du Ghana, qui fera sa 24e apparition à la CAN cette année. Les Black Stars chercheront à mettre une cinquième étoile sur leur maillot, après celles de 1963, 1965, 1978 et 1982. Le récent meilleur résultat des Ouest-Africains est la finale perdue en 2015 contre la Côte d’Ivoire en Guinée équatoriale, leur cinquième revers à ce stade du tournoi.

L’équipe dirigée par Hughton se prépare déjà à rejoindre la Côte d’Ivoire, un pays limitrophe qui devrait être favorable pour elle. Un match amical contre le Botswana a été annulé à la dernière minute, mais les Ivoiriens vont affronter la Namibie pour se préparer avant la CAN. La rencontre amicale se jouera au stade sportif Baba Yara le lundi 8 janvier 2024.

En Côte d’Ivoire, le Ghana commencera sa CAN contre le Cap-Vert le 14 janvier 2024, avant d’affronter les Pharaons d’Égypte de Mohamed Salah, quatre jours plus tard. Leur dernier match du Groupe B est contre le Mozambique le 22 janvier. Très attendus pour cette compétition, les Black Stars, qui ont raté leur prestation à la Coupe du Monde 2022 au Qatar, devraient montrer un autre visage, à priori.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *