3729752 75884968 2560 1440
dans

« Ce ne sera pas simple, mais… », Thibaut Courtois dévoile son plus grand rêve avec la Belgique

Par

le


Remporter une Coupe du Monde, c’est le gros rêve de Thibaut Courtois avec la Belgique. Malgré sa brouille avec son sélection, le gardien de but a dévoilé son ambition avec les Diables Rouges.

Comme au Real Madrid, Thibaut Courtois est tout aussi précieux avec la Belgique. Seulement que ces derniers mois, le gardien de but Belge est mêlé à une histoire de capitanat avec la sélection. En l’absence de Kevin De Bruyne, le sélectionneur des Diables Rouges Domenico Tedesco a confié le brassard de capitaine à Romelu Lukaku. Une décision qui n’a pas plus a Courtois, qui a décidé de laisser ses partenaires juste avant la rencontre contre l’Estonie (0-3). Un départ qui a alors suscité une vague d’indignation en juin dernier. Plus grave, l’avenir de l’ancien de l’Atlético Madrid est remis en cause en sélection.


6383ae6c73f65

Thibaut courtois dévoile son rêve avec la Belgique

Si d’aucun doutait encore de l’attachement de Thibaut Courtois pour la sélection, le principal intéressé a mis les choses au claire avec une déclaration. Dans une interview accordée à la chaîne canadienne TLN, Courtois a été questionné sur les trophées qu’il voulait encore remporter.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

« Et bien sûr, gagner une Coupe du monde. En Belgique, nous savons que ce ne sera pas simple. Il y a beaucoup de bons pays. Nous en étions déjà proches en 2018, mais nous verrons. Nous continuons à rêver », une sortie qui devrait annoncer le retour du Belge en sélection lors du prochain rassemblement.

La Belgique tout proche de la finale de la Coupe du Monde en 2018

En 2018 lors de la Coupe du Monde organisée en Russie, Thibaut Courtois et la Belgique n’étaient pas loin d’écrire l’histoire. Après avoir éliminé le Brésil en quart, les Diables Rouges avaient finalement perdu la demi-finale sur la plus petite marge des scores. Et même lors du Mondial 2022, la Belgique n’a pas pu sortir de sa poule. Une nouvelle désillusion qu’il va falloir corriger lors de la prochaine édition en Amérique.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *