Charles Kaboré : « L’OM c’est à vie, c’est gravé en moi »

Passé par Marseille, l’international burkinabè Charles Kaboré a été fortement marqué par le club. Il en garde de bons souvenirs. Pour lui, c’est impossible de ne pas avoir l’OM dans la peau. Actuellement en Russie, il s’est confié à La Province sur ses bons moments au club, le groupe actuel et certains de ses coéquipiers.
Le milieu défensif s’est d’abord exprimé sur le vélodrome qui a bien changé depuis son départ. « Le nouveau stade ? Il est magnifique. Sans le Mistral, avec une ambiance folle et une équipe enthousiasmante. Ça a changé. Avant, quand on perdait 1-0 à la mi-temps, on était sifflé, maintenant, ils encouragent du début à la fin, c’est une belle évolution. Le public suit le jeu, quand tu te bats, que tu mouilles le maillot, ils le reconnaissent, c’est une bonne chose. Je suis à peu près tous les matches. En huit ans, j’ai dû en rater 2 ou 3 sur 100. L’OM, c’est à vie, c’est gravé en moi. »
A l’OM c’était comme une famille. Kaboré a tissé des liens très poussés avec des joueurs comme Mamadou Niang, Taiwo Taye ou Stéphane Mbia. « On s’appelle fréquemment, mais nous sommes loin les uns des autres, Mamad’ (Niang) et Souley’ sont là, moi je suis en Russie, Steph’ en Chine, Taye en Finlande… Revenir à Marseille, c’était raviver les plus beaux moments de ma carrière. Je suis reconnaissant envers l’OM. C’est grâce à ce club que j’ai mené une petite carrière sans histoire. En un an, je suis passé du Burkina à Libourne puis à Marseille. »
Charles Kaboré a ensuite confié suivre les performances du club. Pour lui, André Villas-Boas est un l’entraineur qu’il faut pour Marseille. Il transmet son calme et sa sérénité. Rappelons qu’avec la fin de saison en France, l’OM dauphin du PSG est directement qualifié en ligue des champions.

Neymar et Messi réunis au… PSG ? Sessegnon, la nouvelle cible du Barça | Mercato

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *