jean michel aulas ol 2021
dans ,

Crise à l’OL : Jean Michel-Aulas tire la sonnette d’alarme

Par

le


C’est la crise à l’Olympique Lyonnais. Même avec l’arrivée de Fabio Grosso sur le banc de l’OL, rien ne va. Jean Michel-Aulas, l’ancien président du club français est sorti de silence samedi soir après une nouvelle défaite (2-0) de l’équipe de Grosso face à Reims.

La crise inquiète à l’OL. Après la nouvelle défaite inquiétante au Stade de Reims et la dernière place occupée au classement de la Ligue 1, Jean-Michel Aulas, l’ancien mythique président de l’OL, n’a pas manqué de réagir. En effet, plus rien à l’Olympique Lyonnais. Les hommes de Fabio Grosso ont subi une nouvelle défaite sur la pelouse du Stade de Reims ce dimanche (2-0). Ils pointent à la dernière place du classement en Ligue 1, avec deux points en sept matchs.

La direction lyonnaise est pour le moment très silencieuse sur la situation de crise actuelle. Mais de son côté, Jean-Michel Aulas a tenu un discours très fort à l’issue de la rencontre de ce samedi. « L’heure est grave. Critiquer le staff et les joueurs ne servirait qu’à accroître le doute sur l’avenir. Ce sont eux seuls qui sortiront le club de cette situation ultra pénible mais pas désespérée. Deux matchs à la maison pour reprendre espoir. C’est une obligation pour le peuple lyonnais. », a déclaré l’ancien président de l’OL sur les réseaux sociaux. Ces deux prochaines rencontres à domicile séparée par la trêve internationale, opposeront le club rhodanien à Lorient et à Clermont, où les six points seront clairement visés.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

OL, le message d’espoir de Fabio Grosso

Depuis qu’il est là, Fabio Grosso tente tout avec un système inédit en 532. Fabio Grosso a tenté d’insuffler un nouveau souffle à l’OL sur la pelouse de Reims, malheureusement pour lui, son équipe n’a pas ouvert le score sur son temps fort. Par la suite, l’OL a craqué avant de s’incliner deux buts à zéro. Interrogé par les micros de Prime Vidéo au terme de la rencontre, l’entraîneur italien garde espoir. « J’ai vu une petite lumière au fond, on va la suivre, on va courir fort, on va travailler fort pour aller la chercher. », a confié Grosso.

image 6

L’espoir de renverser la vapeur en Ligue 1 y est toujours.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *