Dolberg : « Quand je me suis rendu compte que Fadiga a volé ma montre »

L’affaire de la montre n’a pas secoué le vestiaire de l’OGC Nice. La révélation est de Dolberg, le principal concerné. Il avoue que le club a bien réagi face à la situation.

« Je m’entraînais et quand je suis rentré à la maison, je ne pouvais pas la trouver. Bien sûr que c’était dommage. Je pense que c’est un peu amplifié vu de l’extérieur, mais il faut avouer que c’est une chose absurde (…) Je pense vraiment que le club a très bien géré la situation. Je comprends bien qu’il y ait eu une concentration médiatique sur cette affaire, mais autour du club et dans le vestiaire, le calme et la sérénité ont permis que les bonnes décisions soient prises. Ce qui devait être fait a été fait », a confié l’attaquant de l’OGC Nice.

Lire aussi
FIFA : nouvelle réforme sur le marché des transferts

Pour rappel, le jeune Lamine Diaby-Fadiga a été licencié pour ce vol après avoir reconnu les faits. De suite, il a trouvé un nouveau club, le Paris FC. Suspendu, il ne fera pas encore ses débuts dans sa nouvelle équipe au moment où l’enquête, elle, suit son cours.

Lire aussi
Le verdict est tombé pour Alexis Sanchez !
Les 10 footballeurs africains les plus riches de tous les temps ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *