Droits TV, Premier League : Arsenal se gave, chèque record pour Leicester

Advertisements

Les recettes obtenues par les 20 clubs de Premier League lors de cette saison sont tombées ce mardi. Arsenal, les deux Manchester, Tottenham et Leicester remportent un sacré jackpot. Et ce n’est qu’un début puisque les droits TV anglais exploseront l’an prochain.

La Premier League n’a pas encore touché ses futurs droits télévisuels colossaux (6,92 milliards sur la période 2016-2019) que les clubs voient déjà un énorme flux d’argent leur tomber dessus. En effet, l’élite anglaise vient de communiquer sur son site les revenus TV touchés par chaque club cette saison. Sans surprise, on y retrouve aux premières places les grosses équipes traditionnelles avec dans l’ordre, Arsenal, Manchester City, Manchester United et Tottenham. Leicester n’arrive qu’en 5e place devant Liverpool puis Chelsea. Ainsi, les droits sont repartis de la manière suivante. 50% des revenus sont distribués également entre les 20 équipes alors que deux parts variables de 25% chacune sont calculées en fonction du classement définitif en championnat, et du nombre de diffusions en prime-time.

Advertisements

Les Gunners ont donc empoché un très gros chèque de 132 512 962 €. 2e de Premier League, les protégés de Wenger ont surtout été diffusés 27 fois en prime-time, soit plus que toutes autres équipes. Avec 127 283 972 €, City, grâce à sa 4e place au classement et ses 25 diffusions, arrive juste derrière. Manchester United empoche lui 126 609 454 €. Les Red Devils ont obtenu 26 affiches du week-end mais ont terminé à la 5e place du classement, manquant sa qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Tottenham termine avec la 4e dotation. Grâce à une belle saison conclue au 3e rang et 21 diffusions, les Spurs récupèrent 124 909 108 €. Enfin, Leicester obtient lui aussi un chèque inespéré en fin de saison. 122 298 562 € obtenus grâce aux droits TV tombent dans les caisses des Foxes. Le champion d’Angleterre surprise profite de sa 1ère place au classement mais n’a eu droit qu’à 15 affiches du week-end.

De leurs côtés, Liverpool et Chelsea ont déçu cette saison terminant respectivement 8e et 10e de Premier League. Les Reds ont reçu 118 738 199 € notamment grâce à 23 diffusions alors que le club de Londres empoche 114 496 757 € grâce à ses 22 affiches TV. Dans le bas du classement, même les clubs relégués en Championship vont recevoir un sacré pactole. A titre de comparaison, Newcastle (95 576 741 €), Norwich (88 061 787 €) et Aston Villa (87 413 813 €) remportent une mise quasiment deux fois plus élevée que le PSG (45,5 M€), alors champion de France, l’an dernier. Et ce n’est qu’un début, car l’an prochain les clubs de Premier League se partageront 2,33 milliards d’euros quand la Ligue 1 et la Ligue 2 auront droit à 748,5 M€ par saison grâce aux nouveaux droits audiovisuels signés pour la période 2016-2020.

premier_league-4fb46

Publicité
Advertisements

Laisser un commentaire