2563475 53168210 2560 1440
dans ,

Equipe de France: Didier Deschamps a pris une sérieuse décision pour N’Golo Kanté

Par

le


Titulaire indiscutable au milieu de terrain d’Al Ittihad, N’Golo Kanté voit ses chances de revenir en équipe de France complètement s’éteindre.

Avec les qualificatifs pour l’Euro 2024 qui ont fermé leur portes, pour les hommes de Didier Deschamps, l’essentiel est là : une qualification pour le prochain championnat d’Europe qui se tiendra en Allemagne entre juin et juillet 2024. Si l’identité des 23 joueurs qui composeront le groupe tricolore s’est dessiné au fil des rencontres, certaines incertitudes demeurent. Dans l’entrejeu, Didier Deschamps devrait, sauf rebondissement, pouvoir compter sur ses habituels cadres qui ont fait la force des Bleus lors du Mondial 2022.

Derrière les intouchables Antoine Griezmann, Aurélien Tchouaméni ou encore Adrien Rabiot, Deschamps envisagerait un mélange entre jeunesse et expérience en optant pour des joueurs tels que Eduardo Camavinga, Youssouf Fofana ou encore Warren Zaïre-Emery, convaincant lors de sa première sélection malgré une blessure. Mais, il paraît difficile d’imaginer dans cette liste N’Golo Kanté à en croire les informations de L’Equipe, ce jeudi.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Après avoir rejoint l’Arabie saoudite lors du mercato estival, l’ancien joueur de Chelsea, absent trois semaines en raison d’une blessure musculaire, reste dans les radars du technicien tricolore même s’il n’a pas fait appel à lui en dépit de ses 18 apparitions toutes compétitions confondues avec la formation saoudienne. En outre, ses chances de retrouver un statut de cadre dans l’effectif tricolore sont minces.

Equipe de France, quels défenseurs et milieux seront présents à l’Euro ?

Alors que William Saliba, pourtant si brillant en Premier League, tarde à s’affirmer, Benjamin Pavard a convaincu pour sa seule sélection dans l’axe et Jean-Clair Todibo s’installe peu à peu. Pour l’heure, le 24e larron pourrait être Saliba parce qu’il n’a pas encore lâché les chevaux en Bleu.
Pour le reste, après avoir raté la Coupe du monde, Jonathan Clauss ne laissera pas passer deux fois sa chance et, sauf blessure, participera à sa première phase finale en juin, peut-être en qualité de titulaire. Jules Koundé sera son concurrent puisque Malo Gusto part de beaucoup plus loin. La fratrie Hernandez s’occupe de l’aile gauche et la paire de potes Konaté – Upamecano a un boulevard.
Axel Disasi, Castello Lukeba et Wesley Fofana se tiennent prêts, au cas où. Alors que Presnel Kimpembe, qui revient tout juste de blessure, aura un gros retard à combler. Son vécu dans le groupe ne lui suffira sans doute pas dans ce contexte très concurrentiel.

image 18


Au milieu de terrain, si un homme pouvait débouler comme un chien dans un jeu de quilles avec l’Euro, c’était bien Warren Zaïre-Emery. Sauf que Deschamps a décidé de l’intégrer dès l’automne. Ses 16 minutes ont suffi à montrer ce qu’il pouvait apporter aux Bleus. Il sera à l’Euro sauf grosse baisse de régime. Tout comme Eduardo Camavinga, s’il revient sans problème de sa blessure, et Youssouf Fofana, le grand gagnant de ce rassemblement de novembre. Contrairement à Paul Pogba, N’Golo Kanté peut encore croire à un improbable come-back. Le sélectionneur le maintient dans le champ des possibles mais il faudrait un concours de circonstances et un déficit de leaders pour retrouver le joueur d’Al-Ittihad sous le maillot des Bleus.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *