fbpx

FIFA THE BEST: les Africains qui crient au scandale.

Après l’attribution du prix The Best à Lionel Messi par la FIFA, de grosses polémiques s’entretiennent depuis sur l’authenticité des résultats publiés. Après donc les révélations du capitaine de la sélection du Nicaragua sur le trucage de son vote, ce sont les Africains qui crient désormais au scandale.

Les résultats dévoilés à l’issue des votes pour le prix The Best sont-ils les vrais ? Il a bien lieu de poser une telle question, car cette distinction décernée à Messi suscite déjà assez de polémiques. En effet, c’est le capitaine de la sélection de Nicaragua qui avait déjà donné l’alerte. Alors qu’il n’avait donné sa caution a aucun joueur, Barrera s’est étonné de voir son nom parmi les votants.

À sa suite, ce sont des sélectionneurs des pays africains qui pointent du doigt l’instance suprême de football. Ils affirment aussi que leurs voies ont été manipulées. C’est en tout cas ce que présume la sortie du coach soudanais Zdravko Lugarisic. Sur Twitter, le sélectionneur a déclaré avoir porté son premier choix sur Mohamed Salah, mais selon les votes dévoilés par la FIFA, ce choix a été modifié et adressé à l’Argentin Lionel Messi.

Lire aussi
Eto'o, Diouf... : Ces stars africaines qui placent Messi devant CR7

De même, en Egypte, la fédération de football (EFA) a elle-aussi affirmé avoir été victime de la même manipulation. Selon la fédération égyptienne, en effet, l’entraîneur intérimaire des Pharaons, Shawky Gharib, et son capitaine, Ahmed Elmohamady, ont accordé à Mohamed Salah, de Liverpool, des votes qui n’ont pas été comptabilisés. Toutes ces révélations commencent par agacer les observateurs du cuir rond qui souhaiteraient avoir toute la vérité.

10 faits qui font de Pape Diouf, l'un des plus grands dirigeants français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *