Florentino et Al-Khelaifi se rencontrent pour la première fois depuis la saga Neymar

On ne peut pas dire que le Real Madrid et le Paris Saint-Germain soient des clubs sœurs, mais les relations entre les deux clubs sont bonnes et, surtout, pleines de respect mutuel.

Tout mouvement concernant l’un des joueurs pour Los Blancos ou les Parisiens est porté à l’attention de l’autre, comme le montre le déménagement de Keylor Navas au Parc des Princes cet été, ainsi que de la saga Neymar.

Le costaricien devrait faire ses débuts européens avec le PSG mercredi soir, quelques semaines à peine après son arrivée à Madrid, tandis qu’Alphonse Areola, qui avait signé un prêt pour la saison avec Los Blancos dans le cadre de l’accord Keylor, sera de la partie. le banc de Madrid chez son club parent.

Florentino Perez et Nasser Al-Khelaifi, présidents du Real Madrid et du PSG, ont une longue journée devant eux. Avant, pendant et après le match, ils seront ensemble et parleront de ce qui s’est passé au cours des derniers mois et en particulier de ce qui pourrait se passer à l’avenir.

Les deux présidents ont bien compris que des discussions sur des joueurs tels que Kylian Mbappe, Neymar et bien d’autres pourraient arriver, mais le Français, comme Mbappe, n’a pas encore signé de contrat de renouvellement au Parc des Princes.

Lire aussi
Lionel Messi demande au coach brésilien de se taire, voici l'image qui secoue la toile

Pendant l’été, le dialogue entre Florentino et Al-Khelaifi était constant. Suite à la demande de Neymar de quitter le PSG, Al-Khelaifi et le directeur sportif parisien, Leonardo, cherchaient une destination pour le Brésilien. Ils savaient que Madrid pourrait être un bon choix, tout en sachant que Los Blancos pouvait satisfaire leurs demandes économiques.

Florentino aura la chance de rencontrer l’émir du Qatar, Tamim bin Hamad Al Thani, qui a déclaré qu’il viendrait à Paris pour regarder le match. La dernière fois que l’émir était au Parc des Princes, c’était regarder le PSG lors de son dernier match de la Ligue des Champions contre Manchester United la saison dernière, qui a vu la formation de la Ligue 1 éliminée après un pénalty accordé par Marcus Rashford au match retour. La relation entre le président de Los Blancos et l’émir est bonne à tous les niveaux, tant au niveau professionnel que sportif. Emmanuel Macron, le président français, sera également dans la boîte des réalisateurs, qui aura probablement Nicolas Sarkozy présent, un fervent partisan du PSG.

Lire aussi
Kylian Mbappé pousse Neymar chez ce cador européen

La fermeté de l’émir

L’Emir regardera le match depuis sa boîte et le fera dans une atmosphère hostile, la saga Neymar ayant toujours un effet sur le club, même si l’attaquant brésilien manquera les deux premiers matches de la Ligue des champions du PSG en raison d’une suspension. Les décisions sportives dépendent de Leonardo et d’Al-Khelaifi, mais c’est l’émir qui a toujours le dernier mot, comme il l’a montré en réclamant les 222 millions d’euros que les géants français ont payés pour Neymar en 2017.

Tout au long de l’été, le PSG a cherché à faire pencher la balance en direction de Madrid au cas où Neymar quitterait le club. Leur relation avec Barcelone n’est pas bonne, ce qui est tout le contraire de leur relation avec Los Blancos. En fait, la relation entre le PSG et Madrid a été portée au pouvoir il ya deux saisons lorsque les ultras français ont fait beaucoup de bruit devant l’hôtel madrilène avant leur match contre le PSG dans l’espoir qu’ils ne laisseraient pas les joueurs de Zinedine Zidane se reposer.

L'avenir de Sadio Mané à Liverpool menacé ? Jurgen Klopp cible un nouveau joueur I Revue de Presse ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *