La FIFA enfin prête à frapper fort contre le racisme

Lors de la dernière saison, le racisme dans les stades a malheureusement été très présent, et ce dans la quasi totalité des championnats européens. Pour lutter contre ce dangereux fléau, la FIFA avait notamment incité les différentes fédérations à faire preuve d’une tolérance zéro, en avril dernier. 

« La FIFA presse toutes les fédérations membres, les ligues, les clubs et les instances disciplinaires à adopter une procédure identique, ainsi qu’une tolérance zéro pour les incidents liés au racisme dans le football, et à infliger des sanctions sévères en cas de comportements de ce type », avait alors indiqué l’instance internationale, forcément concernée par de tels agissements.

Lire aussi
Alves, contre le racisme : "Jamais accepter que les gens t'humilient"

Match arrêté par l’abitre = match perdu sur tapis vert

Ce jeudi, la FIFA a passé un nouveau cap dans sa lutte contre le racisme, présentant de nouvelles mesures, plus fermes encore, pour sanctionner avec une extrême sévérité toutes injures discriminatoires dans les enceintes de football.

Désormais, les matches arrêtés seront donnés perdus sur tapis vert, comme le stipule le nouveau règlement disciplinaire, en vigueur à partir de lundi prochain. « Sauf circonstances exceptionnelles, si un match est définitivement arrêté par l’arbitre à cause de comportements racistes et/ou discriminatoires, il sera déclaré perdu sur tapis vert », prévoit ainsi ce texte, qui devrait permettre une avancée notoire.

Lire aussi
Ballon d'Or ou Ligue des Champions ? Messi révèle ce qu'il ne voudrait pas rater

La sanction visera l’équipe dont les supporters sont responsables des incidents et pourrait même techniquement s’appliquer lors d’un match de Coupe du monde. À noter toutefois que ce code disciplinaire ne concernera que les matches estampillés FIFA, tels que les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, par exemple. Si beaucoup reste à faire pour lutter contre le racisme, ce genre de mesure est la bienvenue.

Voici les africains les plus nommés au Ballon d’Or ➔