fbpx

L’énorme anecdote de Jallet sur David Beckham

Il est des rencontres improbables, des partenaires inattendus. Pendant que certains évoluent avec les Chamois Niortais en Ligue 2, d’autres remportent la Premier League pour la sixième fois avec le grand Manchester United. Et puis 10 ans plus tard, les voilà réunis, l’un pour le tournant de sa carrière, l’autre pour y mettre un terme.

Christophe Jallet et David Beckham. Les deux noms côte à côte sonnent comme une bonne comédie française jumelée à un fantastique film britannique. Pourtant, ensemble, ils soulèvent en 2013 le trophée de Ligue 1 avec le Paris Saint-Germain.

L’ANECDOTE GÉNIALE DE JALLET SUR DAVID BECKHAM

L’international français de 34 ans connait encore de belles heures en Ligue 1 avec l’OGC Nice. Et si la fin est sans doute proche pour l’infatigable Christophe Jallet, encore buteur la semaine dernière face à Nantes, les souvenirs de sa carrière (finalement) bien remplie sont eux impérissables : coaché par Ancelotti, finaliste de l’Euro 2016, deux fois buteurs en Ligue des Champions, un but involontaire mais non moins sublime avec l’équipe de France. Une belle liste à laquelle s’ajoute cette superbe anecdote, révélée au Parisien la semaine dernière :

Lire aussi
LDC : le Real Madrid en tête, le PSG 29e, top 30 des meilleurs clubs de l'histoire

 » J’ai eu la chance de côtoyer de grands joueurs qui étaient surtout de belles personnes, à l’image de David Beckham. Lui, il est tout là haut, au firmament. Quelle classe ! Quand on a fêté notre titre (en 2013), il est resté jusqu’au bout, avec notre bande de joyeux lurons. Il a fait la fermeture de la boîte avec l’écharpe du PSG autour de la tête. Grand respect », a t-il révélé avec le sourire.

Et pour cause, ce soir-là l’international anglais célébrait l’ultime titre de sa carrière, débutée vingt ans plus tôt, en 1993.

Pour sa part, cinq ans plus tard, Christophe Jallet n’a pas oublié ses cinq années passées à Paris.

Liverpool a déjà un nom pour remplacer Mané pisté par le Real, un départ au Barça | Journal Mercato ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *