Les propos  »inacceptables » et  »insupportables » de Benzema

En affirmant que « Deschamps a cédé sous la pression d’une partie raciste de la France » pour expliquer son absence de l’Euro, Karim Benzema a provoqué un déferlement d’indignation auprès de la classe politique.

Il est visiblement plus facile de s’en prendre à Karim Benzema, footballeur déjà cloué au pilori, qu’à un Jamel Debbouze qui fait davantage l’unanimité. Si l’analyse (intéressante) de l’humoriste sur les cas Karim Benzema et Hatem Ben Arfa (« ils paient la situation sociale en France« ) est passé inaperçue ou presque, les propos de l’attaquant du Real Madrid, sur son absence à l’Euro 2016, provoquent un vrai scandale dans les hautes sphères de notre pays ce mardi.

Alors, Didier Deschamps a-t-il « cédé à la pression d’une partie raciste de la France« , comme le regrette le Merengue ? Les politiques ont leur réponse. C’est non et c’est honteux de le présenter comme tel. Thierry Braillard, secrétaire d’État chargé des Sports, est le premier à crier au scandale. Les « propos (sont) injustifiés et inacceptables« , selon le natif de… Bron (où a grandi Benzema) et il apporte son « soutien » à Didier Deschamps en affirmant qu’il « n’y a absolument pas de racisme dans cette fédération« .

Publicité

One thought on “Les propos  »inacceptables » et  »insupportables » de Benzema

  1. The OpusMining is engaged in cloud mining provision while using the technology, developed by the experts in IT and cryptocurrencies field. The main product idea is effective disparate computing resources appliance. We tend to unite investors, including newcomers, on a single platform together. Our customers’ trust is based on obvious evidence: they honestly get their income every day.

Laisser un commentaire