Lionel Messi explique comment il est devenu si doué pour les coups francs

Lors de la saison 2010-11, au cours de laquelle il a inscrit 53 buts dans toutes les compétitions, Messi n’a inscrit qu’un seul coup-franc. Mais depuis, il n’a pas regardé en arrière marquant 12 coups francs directs entre les campagnes 2011-12 et 2014-15.

Les quatre saisons précédentes lui ont permis d’incrire 20 coups francs (22, si on compte ses deux buts contre Séville lors de la Super Coupe de l’UEFA 2015).

Dans une interview avec Marca, Messi a révélé à quel point il était devenu si doué. « semblait être plus susceptible de marquer que de marquer hors de la surface. Il est vrai que nous sommes souvent restés après l’entraînement pour nous exercé », a déclaré Messi au média espagnol . «Non seulement les coups francs, mais aussi les tirs hors de la surface. Vous vous entrainez de manière spécifique et vous découvrez de plus en plus votre meilleure forme. En fin de compte, tout est formation et pratique. »On dit souvent que la pratique rend parfait, et c’est une idée en laquelle Messi croit fermement.«s’entraîner et regarder les autres. Aujourd’hui, nous étudions tout: rien n’est laissé au hasard. Vous devez vous entraîner et toujours essayer de faire une tentative de plus. »Messi a ensuite expliqué la différence entre les coups francs et les penalties, en insistant sur le fait qu’il y avait plus de pression.« C’est différent. Avec un coup franc, vous avez une barrière, la distance et c’est un autre type de pression; vous n’avez pas la pression de marquer. Avec un Penalty, vous avez beaucoup plus de pression. Vous vous dites que le pourcentage de rater est plus forte que de le transformer. Ici, le gardien se sent plus à l’aise. si le joueur marque, c’est normal car c’est un Penaty. Celui qui tire est plus obligé de marquer que le gardien de but est de l’arrêter. La pression est très différente.  »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *