Lukaku, Kane, Salah… Le TOP 30 des buteurs nés à partir de 1992 !

Quel joueur de moins de 29 ans est le plus prolifique ? Qui est le plus efficace ? Neymar, Romelu Lukaku, Harry Kane, Mohamed Salah… Maxifoot vous propose de découvrir les 30 meilleurs buteurs en activité nés à partir de l’année 1992 !

Il y a deux mois, Maxifoot vous proposait un classement des 50 meilleurs buteurs ayant évolué au moins une saison après l’année 2000. Une sélection où l’on pouvait retrouver des noms très ronflants et qui vous a énormément plu. Du coup, la rédaction s’est penchée sur une autre catégorie de joueurs, à savoir ceux qui sont nés après le 1er janvier 1992.

Pourquoi 1992 et pas une autre année ? Pour éviter d’avoir trop de joueurs trentenaires ou très proches de la trentaine (Griezmann, Immobile, Hazard, De Jong, Kramaric, Lacazette, Ben Yedder, Firmino, Benteke, Bakambu,…) qui pourraient masquer les performances de joueurs beaucoup plus jeunes méritant d’être mis en avant dans un classement plus condensé.

Les critères choisis sont les mêmes : il faut avoir joué au moins 40% de ses matchs en Europe, et seuls les buts inscrits en club, en équipe première, et en sélection A, ont été retenus. Attention, il ne s’agit pas de dire quel joueur est meilleur qu’un autre. Le classement a seulement pour but de mettre en avant les buteurs les plus efficaces éligibles dans cette sélection.

Neymar seul au monde

Déjà présent dans la liste des 50 meilleurs buteurs des années 2000, à la 23e place, Neymar (1er, 371 buts)domine logiquement ce classement. Né en 1992, faisant donc partie des joueurs les plus vieux de la sélection, l’attaquant brésilien éteint la concurrence. Non seulement, le Parisien, qui dispose de 112 buts d’avance sur son dauphin, n’a aucun égal, mais en plus, il affiche le meilleur ratio but/match parmi les 30 joueurs présents (0,63). Une domination de la tête et des épaules finalement très peu surprenante pour celui qui est considéré par beaucoup comme le troisième meilleur joueur du monde, malgré des blessures récurrentes, derrière les intouchables Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

Les «vrais 9» sont nés en 1993

Si beaucoup déplorent la disparition progressive des purs avant-centres, trois véritables numéro 9 trustent les premières places. Les trois, qui ont fait leurs preuves dans les plus grands championnats européens, sont nés en 1993 : Romelu Lukaku (2e, 259) et Harry Kane (3e, 229) sont sur le podium tandis que Mauro Icardi (8e, 156) est légèrement à la traîne. Toujours est-il que ces trois serial buteurs disposent d’un ratio très impressionnant d’au moins un but tous les deux matchs : 0,49 pour le Belge, 0,59 pour l’Anglais et 0,54 pour l’Argentin. Des chiffres bien au-dessus de la moyenne qui placent le Nerazzurro, le Spur et le Parisien dans la moyenne très haute des buteurs les plus efficaces des deux dernières décennies.

Un joueur sur deux n’est pas un avant-centre de formation !

Particularité de ce classement, les profils des joueurs qui marquent. Dans l’article des meilleurs buteurs ayant évolué au moins une saison depuis 2000, seuls 8 des 50 joueurs qui figurent dans le classement ne sont pas des attaquants de pointe. Sur cette sélection moins étoffée, la moitié ne sont pas des 9 ! On pense notamment à Mohamed Salah (4e, 209), Sadio Mane (6e, 167), Christian Eriksen (12e, 134), Paulo Dybala (13e, 131), Quincy Promes (20e, 119), Heung-min Son (23e, 118), Hans Vanaken (25e, 113), Philippe Coutinho (26e, 112), Hakim Ziyech (28e, 109) ou encore Lucas (30e, 106). Une preuve que les joueurs polyvalents ont pris beaucoup plus de place aujourd’hui.

1995, l’anomalie

Si les joueurs nés en 1992 (14) ou encore 1993 (7, dont 5 aux 13 premières places) représentent logiquement une majeure partie de la liste, les années 1994 et 1995 n’ont pas fourni d’incroyables buteurs. Et pour cause, seuls quatre attaquants nés en 1994 sont présents ici : Aleksandr Mitrovic (7e, 166), Memphis Depay (15e, 129), Arkadiusz Milik (17e, 125) et Raheem Sterling (18e, 125). Pour l’année 1995, il n’y a tout simplement aucun joueur présent dans cette sélection ! Une réalité surprenante, d’autant que 5 joueurs nés au-delà de cette année ont eux réussi à s’immiscer dans ce TOP 30. Krzysztof Piatek (95 buts), Anthony Martial (80) ou encore Serge Gnabry (67) vont donc devoir faire mieux…

Mbappe en avance sur son temps

Son nom n’est jusqu’ici pas apparu. Et pourtant, Kylian Mbappe (14e, 130) est bien présent dans cette liste. De loin le joueur le plus jeune de ce TOP 30, le Français, né à la fin de l’année 1998, est largement en avance sur la concurrence. Deuxième joueur le plus efficace derrière Neymar avec un ratio de 0,61 but/match, l’attaquant du Paris Saint-Germain, qui a surtout brillé sur les ailes, a les capacités pour tourner à plus de 500 buts dans sa carrière s’il poursuit sur son incroyable lancée. Sur ses deux dernières saisons, le champion du monde tricolore tourne même à 0,84 but/match avec un bilan de 74 réalisations en 88 rencontres toutes compétitions confondues. De quoi donner le tournis à seulement 21 ans.

Les pépites à suivre

Bien évidemment, Mbappe n’est pas la seule pépite de ce classement. Même s’il n’a évolué que dans des ligues mineures, Alfredo Morelos (5e, 168) brille déjà de mille feux. Le Colombien (13 buts en 18 sélections) sera un des joueurs à surveiller dans les prochaines années. Au même titre que deux autres joueurs nés en 1996, à savoir Timo Werner (21e, 118) et Moussa Dembele (24e, 114), le deuxième et dernier représentant français. Gabriel Jesus (27e, 109) est le seul joueur né en 1997 dans cette liste. Encore trop jeune, Erling Braut Håland (2000), avec ses 62 buts en 109 matchs, soit un ratio de 0,57 but/match, devrait rapidement faire son apparition dans un classement actualisé au cours des prochaines années.

Les nations les plus représentées

Brésil (4) : Neymar, Coutinho, Gabriel Jesus, Lucas
Belgique (3) : Lukaku, Batshuayi, Vanaken
Pays-Bas (3) : Depay, Weghorst, Promes
Angleterre (2) : Kane, Sterling
Argentine (2) : Icardi, Dybala
France (2) : Mbappe, Dembele
Allemagne (2) : Werner, Volland
Égypte (1) : Salah
Colombie (1) : Morelos
Sénégal (1) : Mane
Serbie (1) : Mitrovic
Israël (1) : Dabbur
Cameroun (1) : Aboubakar
Danemark (1) : Eriksen
Pologne (1) : Milik
Italie (1) : Belotti
Corée du Sud (1) : Son
Espagne (1) : Morata
Maroc (1) : Ziyech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *