Man City au coeur d’une polémique pour avoir créé un faux emploi

Manchester City pourrait à nouveau avoir des problèmes avec la justice. L’UEFA a déjà sanctionné le Citizens pour non-respect du fair-play financier. Une peine qui, cependant, a été révoquée par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

Mais ce matin les Sky Blues sont cette fois-ci accusés d’avoir créé un « faux emploi de scout » pour lequel le père de Gabriel Almeida (un ado de 14 ans) aurait reçu environ 1 120 euros par mois de septembre 2011 à juin 2012.

Tandis que les règles de la Premier League stipulaient: « Aucun club ne doit inciter ou tenter d’inciter un joueur à s’inscrire comme étudiant par ce club en lui offrant, ou toute personne liée à lui, directement ou indirectement, un avantage ou un paiement de quelque nature que ce soit, en espèces ou en nature. »

Le Brésilien affirme qu’il n’a jamais réellement fait de travail pour le club malgré des paiements mensuels de dépenses d’environ 1 000 £ entre septembre 2011 et juin 2012.

Il a admis avoir assisté à deux séances de formation distinctes au dépistage à City, mais a ajouté que ces séances étaient exclusivement en anglais – une langue qu’il ne comprend pas.

Dans un entretien avec The Athletic, en portugais, Almeida a déclaré : « La vérité est qu’ils m’ont payé, mais je n’ai pas travaillé. En vérité, ils nous ont trompés parce que je ne parle pas anglais. Ils ont pris des dispositions pour que je suive un cours de dépistage. Je suis allé en classe à deux reprises, pour y apparaître au cours. C’était à l’intérieur de Manchester City. »

« Je n’ai rien fait. C’était un mensonge. Je ne suis allé rien faire », a-t-il dit, ajoutant : « Ils savent. Ils savent tout. Ils m’ont déposé comme un travailleur. Il n’y a aucun moyen que le club ne le sache pas. »

Cependant, Manchester City nie les allégations portées contre eux, un porte-parole du club déclarant ainsi : « Les dossiers limités qui existent compte tenu de la nature du travail impliqué et du temps important qui a passé près d’une décennie, suggèrent que M. Almeida (Snr) a été un dépisteur occasionnel pendant une période du temps de Gabriel au club, pour laquelle il a été remboursé de ses dépenses. »

Affaire à suivre …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *