Ronaldinho pourrait faire face à de nouvelles accusations au tribunal

 

« Je n’aurais jamais imaginé traverser une telle situation. J’ai été totalement surpris d’apprendre que les documents n’étaient pas légaux », a déclaré Ronaldinho au journal local ABC dans la seule interview qu’il avait accordée à ce jour à un média, diffusée le 27 avril. La légende du FC Barcelone peut faire face à de nouveaux ennuis. Les chercheurs partent du principe de l’existence de tout un réseau de contrefaçon de documents publics à faux contenu.

« Nous allons déterminer si cela a une connectivité avec un réseau criminel qui trafique des passeports qui compromettent le nom du Paraguay. C’est très grave. Nous avons vérifié l’utilisation malveillante de ces faux documents. Ces passeports allaient leur donner accès au monde au nom du Paraguay « , a déclaré à l’AFP le procureur Marcelo Pecci, qui dirige l’enquête.   

Lire aussi
Maradona souhaiterait faire sortir Ronaldinho de sa retraite mais...

Concernant un lien présumé de cette affaire avec l’exploitation clandestine de jeux de hasard au Brésil, comme l’ont souligné certains médias locaux, Pecci a déclaré que l’accusation n’exclut rien. « Nous sommes au stade de l’enquête et toute information peut être pertinente pour le ministère public. »

Les soupçons font également état d’une éventuelle tentative de blanchiment d’argent. « Nous pouvons également le relier à d’autres types d’événements, le blanchiment d’argent par exemple », a indiqué le procureur. Lorsqu’on lui a demandé si, malgré tant d’aspects de l’enquête, le parquet pouvait accepter la libération de Rolandlinho, le procureur n’en voit pas un refus: « Nous ne sommes pas fermés. En tout cas, le ministère public ne dispensera pas de la caution (de 1 600 000 $) », a-t-il déclaré

Neymar et Messi réunis au… PSG ? Sessegnon, la nouvelle cible du Barça | Mercato

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *