fbpx

Salif Sané, le patron des Royal Blues

Schalke 04 ne va pas bien en championnat malgré une qualification en 8èmes de finale de la ligue des champions. Mais, Salif Sané surfe sur les performances et conforte son statut d’un des meilleurs défenseurs centraux de la Bundesliga.

Sa venue à Schalke avait suscité de l’espoir au sein du staff technique et auprès des supporteurs. Salif Sané, avec sa réputation de défenseur de haut niveau, avait fini d’asseoir sa notoriété dans la Bundesliga. Régulièrement cité par la presse allemande, le défenseur central des Lions était un renfort de taille pour l’équipe de Gelsenkirchen, qui avait bouclé le transfert à deux mois de la fin de la saison 2017-2018.

Salif Sané avait alors la ferme volonté de planer sur la Bundesliga avec une formation qualifiée à la Ligue des champions. Schalke, de son côté, se devait de confirmer son super exercice de la saison dernière et prouver que le parcours était bien celui d’un groupe qui regorgeait de talents. Certes, les résultats ne suivant pas, mais Sané, lui, tire son épingle du jeu et conforte sa légitimité aux yeux des observateurs du championnat allemand.

L’international sénégalais affiche de belles stats et émerge parmi les défenseurs les plus performants de l’élite allemande. Avec 20 matchs joués tous comme titulaire, Salif Sané a effectué 946 passes, soit en moyenne un taux de réussite de 86.4 %. Il a livré 80 duels (65.5%). L’ancien joueur de Hanovre réussit 1.7% de tacle par match, 2 interceptions, 4.8 dégagements.

Sané est la 3ème grosse moyenne de l’équipe avec 6.95, derrière Bastian Oczipka (7.11) et Daniel Caligiuri (7.43). Salif Sané est le deuxième joueur le plus utilisé par son coach après Caligiuri. Et, le meilleur joueur de tête avec une moyenne de 4-1 après le départ de Naldo à Monaco.

Lire aussi
Dormund : le club veut poursuivre avec Hakimi

Schalke pas encore à la hauteur
Si Salif Sané fait son travail avec la plus grande réussite; Schalke peine néanmoins collectivement à décoller. Les Bleu-blanc pointent à une piètre 12ème place avec 22 points. Et, l’équipe n’a gagné que 6 fois. Elle a perdu 10 fois et fait 4 matchs nuls.

Ce qui est plus difficile à comprendre, c’est la fébrilité de la défense malgré la venue de Sané. L’arrière-garde a pris 29 buts, soit l’une des pires défenses de la Bundesliga. Et depuis le début de l’année 2019, les Royal Blues n’ont gagné qu’une seul fois contre Wolfsbourg (1-2, 18e journée), avant de connaître un nul devant Herta Berlin (2-2,19e journée) et une défaite face au Borussia M’gladbach (0-2, 20e journée). Malgré ces résultats calamiteux, l’entraîneur Domenico Tedesco ne s’alarme pas. «Nous nous concentrons sur nous-mêmes.

Si nous faisons bien les choses, c’est-à-dire que nous jouons avec confiance et avec notre philosophie, nous avons alors une grande chance de gagner. Nous avons une équipe solide en qui nous avons confiance à 100%», positive le jeune coach de 33 ans.

Liverpool a déjà un nom pour remplacer Mané pisté par le Real, un départ au Barça | Journal Mercato ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *