« Sans ça, Karim Benzema serait champion du monde aujourd’hui »

Placardisé en sélection depuis l’imbroglio de la sextape avec Valbuena, Karim Benzema n’a plus été convoqué par Didier Deschamps. L’histoire entre l’attaquant madrilène et les Bleus a viré au fiasco depuis cet incident et l’ancien lyonnais n’est pas prêt de faire son retour vu que l’ancien coach de l’ASM a rempilé.

Définitivement mis à l’écart en sélection, Benzema se montre pourtant à son avantage au Real Madrid. Cependant, cette affaire l’a sans doute privé d’un titre de champion du monde. Sauf que, Fred Hermel estime qu’au-delà de cet incident, l’interview accordée au quotidien Marca en 2016 est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. « L’erreur suprême, c’est l’interview dans Marca, juste avant l’Euro, quand il parle de la partie raciste de la France« , estime le spécialiste du football espagnol pour RMC Sport.

« Je me souviens, j’étais à l’époque dans un programme de télé en Espagne, et on me montre ça en me disant : ‘Ça y est, tu vas encore défendre Benzema’. Et moi-même j’ai dit : ‘Mais comment voulez-vous que je défende Benzema là-dessus ?’ C’est une erreur monumentale. Sans ça, il serait champion du monde aujourd’hui. ». Et Hermel de conclure, « Il n’a pas fait le Mondial à cause de ça.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *