Serie A : sacre retardé pour la Juventus, battue par la SPAL

Défaite pour la deuxième fois de la saison samedi, sur le terrain de la SPAL (1-2), la Juventus devra patienter avant de soulever son huitième titre de championne d’Italie consécutif.

La Juventus de Dybala devra patienter. (Reuters)

À trois jours de son quart de finale retour de Ligue des champions contre l’Ajax (nul 1-1 à l’aller à Amsterdam), la Juventus n’avait pas franchement la tête à la fête sous le soleil de Ferrare samedi après-midi.Les résultats de la 32e journée de Serie A

Avec une équipe remaniée de la tête aux pieds, elle a subi sa deuxième défaite de la saison en Serie A sur le terrain de la modeste SPAL (1-2) et devra patienter au moins une semaine de plus pour s’assurer de décrocher un huitième Scudetto d’affilée. À moins que Naples, son plus proche poursuivant, ne gagne pas contre un Chievo déjà condamné à la relégation (20e) dimanche…

La jeunesse n’a pas que des vertus

L’entraîneur des Bianconeri, Massimiliano Allegri, n’avait pas hésité à se passer de ses cadres (Matuidi, Mandzukic, Ronaldo) et à donner une chance à plusieurs bizuths (Gozzi Iweru, 17 ans, et Kastanos, 21 ans, titulaires ; Nicolussi, 18 ans, et Mavididi, 20 ans, entrés en jeu), signes s’il en fallait encore que son équipe n’a plus rien à craindre en Championnat.

On n’avait plus vu une Juventus aussi jeune depuis après de vingt ans en Serie A (25 ans et 114 jours de moyenne), et c’est peut-être sa relative inexpérience qui lui a coûté un résultat au stade Paolo-Mazza. Le prodige piémontais Moise Kean (19 ans) a encore marqué, c’est vrai (30e, 1-0), déviant avec de la réussite une frappe de Cancelo, mais pour sa première apparition chez les professionnels, Paolo Gozzi Iweru (17 ans) s’est manqué sur le but du vétéran Sergio Floccari (74e, 1-2).

Kevin Bonifazi avait égalisé de la tête au retour des vestiaires (49e, 1-1), sautant plus haut que Rodrigo Bentancur pour reprendre de la tête un ballon déposé par Pasquale Schiattarella sur corner. Ce résultat presque inespéré fait le plus grand bien à la SPAL (13e), qui compte provisoirement sept points d’avance sur le premier relégable, Empoli. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *