« Si un jour, un arbitre se fait agresser en Algérie… », un arbitre français met en garde Belmadi

Advertisements

Les propos tenus par Djamel Belmadi à l’encontre de Bakary Gassama continue de créer de vives polémiques. A part Patrick Mboma, Tony Chapron a lui aussi été scandalisé par les déclarations du sélectionneur algérien.

Advertisements

 

« Plus jamais on ne laissera deux trois personnes conspirer contre notre pays. On ne laissera plus jamais un arbitre venir mettre à mal un pays. Je suis obligé de dire que je n’ai pas du tout aimé le lendemain, cet arbitre, confortablement installé à l’aéroport d’Alger dans les salons, boire un café et un mille-feuille. J’ai vidé mon sac contre cet arbitre, je l’ai croisé en Turquie je lui ai dit la même chose, qui il était », a déclaré le sélectionneur algérien.

 

« C’est une insulte mais c’est du délire surtout. C’est gravissime ce qu’il dit. Il devrait être suspendu pour un moment car c’est clairement un appel à la violence. Vous vous rendez compte du délire de ses propos ? (…) Il ne se rend pas compte que ce sont les Algériens qui ont raté le match. Les médiocres sont toujours comme ça, ils cherchent des boucs émissaires. C’est le cas de Belmadi. Je suis scandalisé par de tels propos parce que si un jour, un arbitre se fait agresser en Algérie, on verra où sont les racines » a ainsi déclaré l’ancien arbitre international français sur le plateau du Late Football Club, diffusé sur Canal+.

Advertisements

Laisser un commentaire