per et flo
dans

Un média espagnol lâche une confidence entre Pérez et la mère de Mbappé : « Ils peuvent nous »

Par

le


Le président Florentino Pérez a tracé une ligne rouge importante sur le dossier Kylian Mbappé.

image 319

Il était clair pour le Real Madrid que le « cas Mbappé » de cette année n’allait pas se résoudre en sa faveur pour deux raisons. La première dépendait exclusivement du conseil d’administration dirigé par Florentino Pérez, qui a maintenu les conditions fixées l’été dernier pour faciliter l’arrivée de l’attaquant de Bondy à Santiago Bernabéu.

C’était Impossible pour Madrid d’avoir Mbappé lors de ce mercato

Ces conditions n’étant pas remplies, les dirigeants madrilènes n’ont pas tenté de faire une offre de transfert pour la star française, ce qui a légèrement agacé l’entourage du joueur du PSG. Fayza Lamari s’est chargée de prévenir Florentino Perez, mais le dirigeant madrilène a répondu en donnant la deuxième raison pour laquelle il ne signerait pas Mbappé cet été selon real Madrid confidencial.

image 321

« Ils peuvent nous dénoncer à l’UEFA« , a-t-il déclaré. Le chef des dirigeants de Los Blancos a pris très au sérieux les menaces du PSG de porter plainte auprès de l’UEFA, une institution avec laquelle le Real Madrid ne s’est pas vraiment entendu ces dernières années, surtout après l’annonce du projet de Superliga et la victoire éclatante lors de l’édition 21/22 de la Ligue des champions.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Pas possible

Florentino Pérez ne voulait pas risquer une sanction de l’UEFA pour avoir tenté de recruter Kylian Mbappé. Surtout de la part du PSG, car le club de la capitale française était plus que disposé à porter « l’affaire » devant la plus haute instance du football européen pour le comportement présumé du Real Madrid, qui avait négocié et signé un nouveau contrat avec Mbappé alors qu’il conservait son lien avec le Parc des Princes.

Les règlements continentaux stipulent que de telles négociations ne peuvent avoir lieu que si le contrat du joueur est de six mois ou moins, ce qui n’était pas le cas cet été. Pour le Real Madrid, il était important de fixer les conditions du contrat avant d’envoyer une offre de transfert, de sorte que le « cas Mbappé » n’a pas évolué dans le sens du club en raison des limitations imposées par l’UEFA. Le club essaiera à nouveau l’été prochain.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *