Connect with us

Premier League

Il faut sauver le soldat Serge Aurier !

Published

on

Titulaire indiscutable et cadre de la sélection ivoirienne, Serge Aurier ne jouit pas d’une même renommée dans la capitale anglaise. Arrivée l’année dernière sur la pointe des pieds, après trois saisons aussi triomphantes que frustrantes avec les parisiens, il peine à se faire une place de choix dans le système de Mauricio Pochettino qui préfère le plus souvent le jeune Kieran Tripper. Qui pourrait lui en vouloir finalement car le latéral anglais ne déçoit pratiquement jamais, surtout dans les grands rendez-vous. Loin d’être le cas de l’arrière ivoirien qui, même du temps où il évoluait avec Paris, a quelques soucis avec la régularité. Lors de son arrivée, les observateurs louaient sa décision qui était d’évoluer dans un très bon collectif, qui est souvent sur tous les tableaux, dans quasiment la peau d’un indiscutable au sein d’un poste qui lui été destiné. Les choses ont bien changé depuis car c’est au niveau du banc des remplaçants qu’il regarde la plupart des rencontres de sa formation. Que lui manque t’il finalement ? La donne peut-elle changer en cours de saison ?

Trippier s’est révélé entre temps…

Si Aurier n’est pas encore dans la peau d’un titulaire à temps plein dans la tête de Pochettino, c’est pas faute de pas avoir essayé mais force est de constater que l’anglais possède une longueur d’avance sur l’éléphant. Arrivé à l’été 2015 pour cinq millions d’euros chez les Lilywhites auréolé du statut de meilleur passeur de deuxième division (14 passes décisives), Trippier s’est pourtant vu confronté au statut de remplaçant relégué au second plan. La faute à un certain Kyle Walker. Il a passé deux ans sur le banc des Spurs avant d’avoir sa chance en championnat. Et pas de bol pour Aurier qui a vu l’éclosion de l’anglais coïncider avec la période de son arrivée. C’est donc tout naturellement qu’il s’est imposé dans la défense londonienne laissant l’ivoirien à ses regrets. Le latéral de 28 ans a participé cette saison à pas moins de 10 rencontres TTC contre trois seulement pour l’ivoirien. En plus de ce contraste, le latéral anglais a une certaine alchimie avec Kane. En effet, la quasi totalité de ses passes décisives lui sont destinées. Un argument de poids qui joue en faveur de Kieran qui fait briller Prince Harry.

Les statistiques de Serge Aurier sont loin d’être mauvaises…

C’est la tout le paradoxe de la question. Trippier a beau être devant dans la hiérarchie instaurée par l’entraîneur, l’ancien du Paris Saint Germain présente de meilleurs statistiques dans plusieurs secteurs de jeu. Si au niveau des passes clés et des centres réussis il fait mieux, Aurier le devance dans d’autres domaines tels que la récupération (2), dans les duels gagnés au sol (75 %) mais également dans les duels aériens (83%). Sa blessure contractée face à Watford est venu aussi plombé l’ancien de Toulouse dans son élan. Depuis, il a fait son retour mais il n’a pas été une seule fois aligné dans le onze de départ ce qui creuse un peu plus le fossé qui existe entre lui et le bonhomme de 28 ans qui lui est resté dans ses standars habituels.

Le talent de Serge est indéniable, il l’a d’ailleurs prouvé partout où il est passé mais force est de constater qu’au sein de la formation des Spurs, Trippier est entrain de s’accaparer le poste le laissant à ses regrets. D’aucun se demandent alors si l’international ivoirien devrait continuer à batailler ou se chercher un autre défi autre part ce qui constituerait un éternel recommencement pour un joueur qui a déjà beaucoup trop bougé.

Birane BASSOUM

"Certaines personnes pensent que le football est une question de vie ou de mort. Je trouve ça choquant. Je peux vous assurer que c'est bien plus important que ça." Un passionné qui déverse démesurément sur la toile son amour du foot africain, mon terrain de prédilection !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui