Connect with us

Premier League

Incroyable, depuis ce jour, Mohamed Salah n’est plus le même !

Published

on

La planète football n’avait d’yeux que pour la star égyptienne qui, a illuminé la Premiere League de tout son talent, la saison dernière. En une seule saison, Salah a déjà mis Liverpool et l’Angleterre à ses pieds. Avec des statistiques ahurissantes, il a raflé presque toutes les récompenses individuelles et fait tombé pas mal de records. Meilleur buteur de l’histoire de la PL sur une saison avec 32 buts et élu meilleur joueur du royaume, l’égyptien a crevé l’écran. Une saison pharaonique qui va connaître une évolution étrange après sa blessure à l’épaule contractée en finale de Ligue des Champions, suite à un accrochage avec Sergio Ramos.

Les superlatifs manquent pour qualifier la première saison de Salah sur le Vieux continent. Avec une régularité stupéfiante, il a été l’un des plus grands artisans de la bonne saison des Reds. Mais depuis ce fameux 26 Mai, le natif de Najrij est en deçà de ses capacités naturelles.

 

Une blessure qui plombe tous les espoirs


Tête baissée, les yeux bouffis, il avait quitté ses coéquipiers lors de la finale de la Ligue des Champions en pleurs, sentant que son rêve s’éloignait. Et sans son maître à jouer, Liverpool n’a rien pu faire et s’est incliné logiquement face au grand Real. Une blessure qui va plomber une saison parfaite et mettre en doute sa participation à la Coupe du Monde dont il rêve tant. Alors oui contre toute attente l’attaquant des Reds est bien de la partie en Russie mais n’a jamais été au niveau auquel on l’attendait. Pourtant, il a trouvé la faille à deux reprises durant la compétition. Mais il n’a beaucoup pesé dans les matchs, la faute à une préparation tronquée voire inexistante car il n’a participé à aucun match de préparation et ne fait son apparition que lors de la deuxième journée. Son apport offensif ne se sentait plus sans doute là aussi à cause d’une épaule pas encore totalement guérie. En somme une Coupe du Monde à oublier pour le joueur de 26 ans.


Un début de saison timoré à l’image de son Mondial


Il ne faut pas être divin pour constater que l’apport de Mouhamed Salah a diminué cette saison. Symbole de cette méforme son match catastrophique face au PSG où il n’a été que l’ombre de lui-même. Un début de saison en demi-teinte également avec deux buts et deux passes décisives et très transparent dans le jeu. Une entame difficile à expliquer car les hommes restent les mêmes, à quelques exceptions près, le système et l’idée de jeu ne changent pas des masses aussi. Seule satisfaction de ce début de saison sa performance de haute volée en sélection face au Niger mais c’est très peu au vue de son potentiel. L’attaquant peine cruellement à retrouver ses sensations de la saison passée.

L’égyptien est en dessous de ses performances habituelles notamment au niveau du jeu où il a beaucoup de mal à peser. Mais connaissant la compétitivité et l’ambition démesurée dont il fait preuve, l’attaquant ne tardera pas à changer la spirale afin de retrouver ce qui faisait sa force l’année dernière. Et ce n’est qu’une question de temps avant qu’il ne retrouve la confiance qui est essentielle quand on évolue à son poste.
​​
Birane BASSOUM

"Certaines personnes pensent que le football est une question de vie ou de mort. Je trouve ça choquant. Je peux vous assurer que c'est bien plus important que ça." Un passionné qui déverse démesurément sur la toile son amour du foot africain, mon terrain de prédilection !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui