Connect with us

Foot Africain

Jonathan Kodjia: La résurrection !

Published

on

Après avoir été écarté des terrains pendant de longs mois, Johnatan Kodjia a fait son retour en club comme en sélection, il y a quelques semaines. Kodjia, qui était considéré par bon nombre d’observateurs comme l’un des tous meilleurs espoirs du football ivoirien, est sur la voie de la résurrection. Que le chemin fut long pour l’ancien joueur du SCO d’Angers, qui avait contracté une terrible blessure à la cheville, lors de la saison dernière avec son club d’Aston Villa, en Championship. Il avait été ainsi indisponible pendant de nombreux mois. La blessure à la cheville est très redoutée par les footballeurs car elle est complexe et réparer cette partie du pied, prend beaucoup de temps. Cette blessure a malheureusement freiné l’élan de Johnatan Kodjia, qui aurait pu surfer sur sa très bonne saison 2014-2015 en ligue 2 avec Angers.

Lors de cette saison, l’ivoirien avait époustouflé tout le monde. Malgré une blessure qui l’a ralenti, Kodjia avait terminé cet exercice avec 15 buts, terminant à la deuxième place des meilleurs buteurs du championnat de ligue 2 français. Ses performances lui avaient permis de décrocher le titre de meilleur joueur de la ligue 2. Une carrière fabuleuse se dessinait devant lui. Après donc sa bonne saison avec Angers, il s’engage avec Bristol City FC, pensionnaire du Championship anglais. Le natif de Saint-Denis, ne tarde pas à confirmer puisqu’il va planter 20 buts en 48 matchs, toutes compétitions confondues.

la terrifiante blessure, puis la redemption

Après sa solide saison avec Bristol City FC, Kodjia est enrôlé par un autre club de D2 anglaise, Aston Villa. Malheureusement, lors d’un match de championnat contre le club de Blackburn en octobre 2017, le joueur ivoirien va se fracturer la cheville, ce qui va mettre un terme à sa saison. Dès lors, ce fut un long parcours vers la guérison, marqué par une opération chirurgicale et de longues périodes de rééducation. Il est ensuite revenu peu à peu à la compétition pour retrouver la plénitude de ses moyens. Depuis le début de la saison, il a marqué 3 buts, avec notamment un doublé mémorable lors de la 4e journée. Il est parti sur de bonnes bases pour cette saison et son coach, Steve Bruce compte énormément sur lui. Kodjia, a aussi signé son retour avec les Éléphants de Côte d’Ivoire. Le 9 septembre, lors de la 2e journée des éliminatoires de le CAN 2019, il avait participé à la victoire des siens en inscrivant un but contre le Rwanda. Lors de la troisième journée, il a livré une nouvelle prestation de haute volée avec un but, lors de la large victoire de la sélection ivoirienne face aux Fauves de Centrafrique (4-0).

On constate donc que Johnatan Kodjia est de nouveau en forme. Les pépins physiques semblent désormais derrière lui et grâce à son efficacité, il sera un des atouts d’Aston Villa pour une remontée en Premier League. La sélection ivoirienne, disposera aussi avec Kodjia d’un autre élément offensif de qualité pour les compétitions à venir. Le joueur est confiant et espère donner le meilleur de lui-même pour le reste de la saison. Dans un entretien accordé au site cafonline.com, il s’est exprimé en ces termes: « Je retrouve progressivement la forme après une période très pénible la saison écoulée. Une grave blessure m’avait contraint au repos pendant plusieurs mois. Aujourd’hui, je retrouve la joie de jouer. La preuve, j’en suis à trois réalisations en ce début de championnat. En tout cas, je veux rattraper le temps perdu, tant en club qu’en sélection nationale. Par ailleurs, je demanderais aux Ivoiriens d’oublier les moments douloureux et de faire bloc autour de leur Équipe nationale dans sa reconquête, sa reconstruction. Les Éléphants ont besoin du soutien du peuple dans cette difficile période de transition. »

Amos Traoré

Je suis un grand féru de sport. J'aime commenter et analyser l'actualité sportive. Je souhaite apporter ma modeste contribution, afin que nous réussissions à transmettre la fibre sportive à un maximum de personnes. Mon sportif de légende, Lance Armstrong

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui