Connect with us

Football

La fédération allemande rejette les accusations de racisme d’Özil

Published

on

La Fédération allemande de football (DFB) a rejeté lundi les accusations de racisme proférées à son encontre par le joueur Mesut Özil qui a quitté avec fracas la sélection nationale, suscitant l’émoi en Allemagne.

« Nous rejetons catégoriquement le fait que la DFB soit associée au racisme, eu égard à ses représentants, ses salariés, ses clubs, les performances de millions de bénévoles à la base », a assuré la DFB, dont le président Reinhard Grindel a été vivement mis en cause par le champion du monde 2014 aux origines turques.

La DFB « regrette » en revanche la décision du joueur de renoncer à l’équipe nationale, et rappelle sa « contribution » à la conquête du titre mondial en 2014. Elle le « remercie pour cette performance, ainsi que pour toutes celles auxquelles il a pris part sous le maillot de la mannsschaft ».

La DFB admet par ailleurs que l’affaire des photos avec le président turc Recep Erdogan n’a peut-être pas été gérée au mieux, mais soutient qu’il était normal de demander des éclaircissements aux joueurs (Özil et Ilkay Gubdogan).

Un communiqué du porte parole d’Angela Merkel diffusé par Bild précise par ailleurs que « La chancelière apprécie énormément Özil. C’est un grand joueur qui a fait beaucoup pour la Mannschaft. Son choix doit désormais être respecté… »

7sur7

Passionné de sports, je suis à l'affut de toutes informations sportives.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui