Connect with us

Ligue des champions

L’Atlético renversant, Dortmund dans la douleur et Naples muet

Published

on

Malmené à Bruges, le Borussia Dortmund l’a emporté sur une erreur de Mitrovic (1-0).
Opposé notamment à Monaco et à l’Atlético Madrid, Dortmund ne devait pas manquer les trois points à Bruges pour se mettre dans de bonnes dispositions. Le Borussia a fait le travail en s’imposant (1-0) mais ce fût très difficile.

Les Belges ont notamment réalisé une grosse première période, menés par l’espoir Vlietinck. Reus a failli marquer contre son camp (20e) et Bürki a été à la parade sur une frappe de Danjuma (23e). A la pause, les locaux avaient montré beaucoup plus que les visiteurs, avec notamment neuf tirs, mais ces derniers ont bénéficié de réussite.

A la 83e, le jeune Openda s’est totalement manqué, seul devant Bürki. A cinq minutes de la fin, le fébrile Mitrovic a dégagé sur Pulisic et le ballon a lobé Letica. Bruges reste sur neuf matches de Ligue des champions sans victoire…

Naples reste muet à Belgrade

Adversaire du PSG et de Liverpool, Naples a largement dominé l’Etoile Rouge à Belgrade mais doit se contenter du point du match nul (0-0).
Pour son retour en Ligue des champions, Carlo Ancelotti n’a pas pu voir son Napoli l’emporter. L’ancien manager du PSG et du Bayern a été contraint de prendre un petit point sur le terrain de l’Etoile Rouge (0-0).

Son équipe a largement dominé son sujet mais elle n’a pas été en réussite offensive. A la 18e, Insigne a par exemple échoué sur la barre. Callejon a aussi vu Rodic sauver sur sa ligne (67e). Zielinski a obligé Borjan à une parade à la 59e et Mertens a frôlé le poteau à la 64e. Au total, les Italiens ont tiré 19 fois au but (huit frappes cadrées). Un score nul qui arrange un peu le PSG, battu à Liverpool (2-3).

Monaco renversé par l’Atlético de Madrid au stade Louis-II

Largement dominée, l’AS Monaco n’a pas pu tenir contre l’Atlético de Madrid au stade Louis-II, malgré l’ouverture du score précoce de Grandsir. Les Madrilènes, parmi les favoris de la Ligue des champions, ont imposé leur supériorité technique (2-1).

Dans le choc des deux bêtes blessées du début de saison, Monaco n’a pas fait le poids contre l’Atlético de Madrid ce mardi au stade Louis-II. Même si elle a ouvert le score, l’ASM a été dominée par des Madrilènes bien plus justes techniquement (2-1). Comme attendu, les Monégasques devront faire très fort pour espérer sortir du groupe A.

Galatasaray en tête, Porto arrache un point à Schalke

Galatasaray a profité de la réception du Lokomotiv Moscou pour l’emporter (3-0) et prendre la tête du groupe D. Schalke 04 et Porto se sont quittés sur un nul logique (1-1).

Galatasaray a pris la tête du groupe D à la faveur de sa victoire contre le Lokomotiv (3-0). Impressionnant la saison dernière, le méconnu Cap-verdien Garry Mendes Rodrigues a ouvert le score d’un tir placé à l’entrée de la surface (9e). Organisé dans un 5-4-1 très défensif, le club moscovite n’a concédé qu’un tir cadré en première période mais il lui a été fatal… En deuxième période, Derdiyok a mis les Turcs à l’abri, d’un superbe coup franc direct. Akbaba a échoué sur une tête à bout portant, à la 70e tout comme Mendes Rogrigues sur un tir placé (76e). En fin de match, Akbaba a obtenu un penalty, transformé par Inan. Seule ombre au tableau : l’expulsion de Badou N’Diaye.

Galatasaray devance Schalke 04, qui a concédé le nul contre Porto (1-1). Organisés en 3-4-3, les Allemands ont souffert, Naldo concédant notamment un penalty. Mais Fahrmann était dans un grand soir : il a repoussé le tir de Telles (13e) puis s’est imposé devant Felipe (47e). A la 64e, Herrera a perdu un ballon offensif et le contre allemand s’est développé. Titulaire surprise, le jeune international américain McKennie a ensuite servi Embolo pour l’ouverture du score locale. L’arbitre a ensuite un peu aidé les Dragons, leur octroyant un penalty généreux pour une faute sur Marega. Otavio n’a pas tremblé et a permis aux Portugais de prendre un bon point à Gelsenkirchen.

 

Avec l’Équipe

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui