Connect with us

Foot Africain

Le plus grand regret de la carrière de Didier Drogba !

Published

on

L’âge n’a aucun n’effet sur la légende vivante du football ivoirien Didier Drogba, décidément increvable. A 40 ans il a encore de beaux restes et s’épanouit pleinement du côté du Phoenix Rising même si ce n’est plus pour longtemps. Attaquant hors norme avec un sens du but inégalé, Drogba a gravé son nom en lettres d’or dans les annales du football. En quelques années, il s’est forgé une légende remportant notamment l’un des trophées les plus convoités d’Europe à savoir la Ligue des Champions. Seul un nombre restreint de l’élite peut se vanter d’une carrière aussi épanouie sur la scène européenne.

On peut pas en dire autant sur la scène africaine. En effet, l’attaquant n’a pas connu le même succès au niveau continental. On se souvient d’ailleurs de ce fameux penalty raté malheureusement face à la Zambie en 2012. Il n’empêche que l’ancien de Chelsea reste adulé par tout le peuple ivoirien encore plus aujourd’hui.

 Drogba et les penaltys une longue histoire…

Capitaine emblématique de la sélection de son pays lors de la CAN 2012, il rate une belle occasion de rentrer un peu plus dans l’histoire du football un après midi de finale en février. Après s’être cassé les dents à tous les stades de la compétition (finale en 2006, demi-finale en 2008, quart de finale en 2010), l’ivoirien n’a guère réussi dans la conquête d’un titre continental pour son pays. Après avoir également raté son penalty lors de la série fatidique des tirs au buts en 2006, l’histoire se répète en 2012. Un raté qui est sans nul doute resté en travers de la gorge.

Lorsque Gervinho est fauché après ses arabesques dont il a le secret, avec à la clé un penalty, Didier en bon capitaine avait pris ses responsabilités. Le sacre tant attendu de la « génération dorée » des Éléphants se dessinait, au bout de vingt ans d’attente.

Mais la frappe trop enlevée de l’intérieur du pied droit est partie bien au-dessus de la barre transversale au grand dam de tous les supporters ivoiriens qui en gardent un souvenir amer. Même si le joueur avait réussi à battre le gardien zambien lors de la séance de tir au but, cela rendait le raté plus écœurant pour le joueur. Il était inconsolable et doit en garder toujours des séquelles enfouies d’ailleurs. Il rejoint le cercle des Messi, Baggio, Platini…, qui ont connu la mésaventure de rater un penalty crucial.

Un sacre ivoirien après sa retraite internationale…

Ironie du sort, le sacre tant attendu par des millions d’ivoiriens intervient alors que le joueur n’était plus en sélection. Tel un signe du destin, c’est la génération d’après qui offre le titre continental après une disette de 20 longues années. Cette même génération que Didier Drogba a laissé grandir à temps. Et cette victoire c’est un peu celle de l’attaquant car il n’a jamais cessé de pousser derrière les jeunes, jamais avare en conseils.

En Coupe du Monde également cet illustre attaquant a eu pas mal de mésaventures. En trois participations, Didier n’a jamais réussi à amener son très cher pays en phase finale. Échouant toujours au premier palier de la compétition, il n’a jamais montré son plein potentiel au plus haut niveau avec sa nation. Il a certes marqué à deux reprises mais toujours avec des buts qui comptent pour du « beurre ».

 » La vie est pleine de regret, mais ça ne paie pas de regarder en arrière » cette citation d’un autre grand à savoir Zinedine Zidane sied parfaitement pour illustrer la carrière de Drogba. Il a tellement marqué le football continental l’amenant à une autre dimension ce qui fait de lui un des meilleurs attaquants si ce n’est le meilleur. A Didier on est capable de tout lui pardonner de plus son manque de triomphe avec sa sélection n’enlève en rien au talent et à la carrière d’un attaquant formidable.

Birane BASSOUM

 

 

 

"Certaines personnes pensent que le football est une question de vie ou de mort. Je trouve ça choquant. Je peux vous assurer que c'est bien plus important que ça." Un passionné qui déverse démesurément sur la toile son amour du foot africain, mon terrain de prédilection !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui