Connect with us

Foot Africain

Le « Real Madrid d’Afrique » de nouveau sur le devant de la scène !

Published

on

Une histoire, un club, un palmarès, Al Ahly, c’est un peu la synthèse de tout cela. A l’instar d’un Real Madrid dominateur sur le vieux continent, le club du Caire est le géant d’Afrique. Au delà du soutien de tout un peuple, Al Ahly c’est 40 championnats égyptiens et 8 ligue des champions. Paradoxalement, les diables rouges n’ont plus rien gagné sur la scène continentale depuis plus de 5 ans, une anomalie. C’est dans ce contexte de disette africaine et après des débuts catastrophiques en phase de poule que Patrice Quarteron, ancien manager du grand rival le TP Mazembe a été nommé à la tête du club en juin dernier. 

Dans un reportage réalisé par Talents d’Afrique, le technicien français se livre à cœur ouvert : « Je pense que le Tout Puissant Mazembe est vraiment le grand club d’Afrique noire et Al Ahly est dans sa globalité le plus grand club d’Afrique de part son palmarès avec un engouement exceptionnel autour de l’équipe. 70 millions de supporters. On le sens au quotidien, être le coach de Al Ahly c’est pas seulement entraîner une équipe de foot. C’est accepter au quotidien de faire parti justement de cette ferveur populaire et se dire qu’il faut à la fois en profiter et être conscient qu’il faut surtout avoir les résultats pour rester dans une mouvance positive. »

Chargé de reconquérir l’Afrique, Quarteron est arrivé en Egypte avec son expérience d’ancien vainqueur de la ligue des champions avec le TP. Et sans parler de style Quarteron, le technicien français a réajusté une équipe quasi exclusivement réservé égyptiens avec par exemple la venue de l’ancien défenseur de Mazembé, Salif Coulibaly à qui il fait confiance depuis son passage à la tête du Mali. « Je ne pense pas qu’on puisse appeler ça un virage, je pense tout simplement que le football égyptien a dû aussi s’adapter à l’évolution mondiale, ça fait parti du football moderne et Al Ahly a su justement à la fois garder son identité tout en s’ouvrant aussi à l’international et parfois vous savez , il est difficile de trouver exactement à des postes clés des joueurs que vous espérez pour garder le standing d’un club comme Al Ahly. » 

L’arrivée de Quarteron a eu l’effet d’un électrochoc. Quatre victoires consécutives pour se hisser en quart de finale, puis une qualification pour le dernier carré validée à domicile face à Horoya. Les égyptiens redeviennent pour le coup le favori de la compétition. « Pour Al Ahly, j’estime que c’est normal. Il y’avait beaucoup d’éffervescence autour de l’équipe dernièrement. J’ai ramené tout le monde à la raison, ramener tout le monde à l’humilité. Je pense qu’on est juste revenu à la normale. C’est normal d’être Al Ahly, d’avoir des résultats et de vivre avec cette pression. Seul le résultat final compte et le seul résultat final qui compte pour tous et qui est important c’est de gagner la champions league »

Mardi soir, le club du continent s’est incliné 2-1 face à Setif mais s’est qualifié en finale grâce à sa victoire acquise à l’aller (2-0) à domicile face au club algérien. Al Ahly retrouvera donc la finale pour la deuxième année consécutive et affrontera l’Espérance Sportive de Tunis pour le sacre. Un neuvième titre dans cette compétition ferait rentrer Quarteron dans la famille Al Ahly.

Avec Talents d’Afrique 

Le football est universel. En Europe comme en Afrique et partout ailleurs dans le monde entier, c'est plus qu'un sport, c'est une religion qui est pleinement vécue et pratiquée par de nombreux jeunes amateurs. Que ce soit sur les rectangles verts des stades européens ou sur les terrains sinueux des campagnes africaines, au bout du compte, il n’y a que le décor qui change mais le spectacle et les émotions que procure le football restent les mêmes. De là même manière où on peut s'émerveiller devant un extérieur du pied de Modric, une tête en lévitation de Ronaldo où une frappe fouettée caressée de Messi, un tiki taka dans une banlieue dakaroise au Sénégal peut également trouver grâce à nos yeux. Et c'est là toute la beauté de ce sport, le meilleur incontestablement. 

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui