Connect with us

Football

Les folles révélations qui mettent en péril la Coupe du monde 2022

Published

on

Le flou entoure toujours l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Le Times ajoute aujourd’hui d’autres éléments troublants.

Le 2 décembre 2010, le Qatar remportait, devant l’Australie, les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon, l’organisation de la Coupe du monde 2022. Pourtant le dossier qui a été choisi ne semblait pas remplir tous les critères et encore pis, semblait largement en retard sur l’Australie et les États-Unis. Donc, forcément de nombreuses suspicions ont vu le jour à la suite de la décision de la Fédération internationale de football (FIFA). Le Times révèle aujourd’hui des nouvelles informations.

Le média anglais révèle que le Qatar a mené des ‘’opérations noires’’ pour discréditer leurs opposants, enfreignant ainsi les règles de la FIFA. Ces informations, la publication britannique les tient d’un informateur, qui a participé à la campagne. Ces opérations étaient opérées par des agences publiques, mais aussi d’ex-agents de la Central Intelligence Agency (CIA) afin de discréditer l’Australie et les États-Unis. Une sorte de propagande qui a visiblement bien fonctionné en 2010.

Le Qatar peut-il perdre la Coupe du monde ?

Plus précisément, cela consistait à recruter des personnes influentes afin de créer l’impression qu’il n’existait pas de soutien aux candidatures de l’Australie et des États-Unis. C’est ce qui arriva comme le révèle le Times. Ainsi, certaines personnes n’ont pas hésité à payer un universitaire 9000 dollars afin qu’il écrive un rapport expliquant les effets désastreux d’une organisation de la Coupe du monde pour les USA, ce qui faisait évoluer l’opinion publique.

foot mercato

Passionné de sports, je suis à l'affut de toutes informations sportives.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui