Connect with us

Football

Les grands absents de la liste des 30 du Ballon d’Or 2018

Published

on

 

Trente places disponibles, et forcément des déçus et des absents de marque dans cette liste du Ballon d’Or France Football 2018.

Dani Alves

Pas de troisième nomination pour le Brésilien. Performant en Ligue 1, il l’a parfois moins été sur la scène européenne lors des rencontres qui comptaient. Sa grave blessure qui l’a privé de Coupe du monde ne l’a également pas aidé.

Pierre-Emerick Aubameyang (GAB / Arsenal)

Passé de Dortmund à Arsenal en janvier, le Gabonais a pris petit à petit ses marques pour inscrire 12 buts en Premier League. Mais en étant absent de la C1 avec un Arsenal sur courant alternatif. Il est clair qu’on est encore loin du flamboyant Aubameyang (29 ans) 11e en 2016 et 21e en 2017 au classement du BO.

Gianluigi Buffon (ITA / Juventus Turin puis PSG)
Une sortie pour de bon ? À 40 ans, Buffon disparaît des nommés. Quatrième en 2017, l’Italien a, il est vrai, été moins imposant avec la Juve durant les six premiers mois de l’année. Absent de la Coupe du monde, il a ensuite rejoint le PSG où il joue nettement moins.
Giorgio Chiellini (ITA / Juventus Turin)
Également absent de la Coupe du monde, sorti en quart de finale de la Ligue des champions, et malgré un titre de champion d’Italie, le capitaine de la Juve (34 ans) a été trop juste pour faire sa première apparition dans la famille Ballon d’Or.
Philippe Coutinho (BRE / FC Barcelone)
29e en 2017 pour sa toute première nomination, Coutinho (26 ans) rate le doublé. Étincelant avec les Reds l’année dernière, le Brésilien a rejoint le Barça. Ce qui lui a fait rater les grands matches de C1 de février, mars et avril. Champion d’Espagne, il n’a pas su élever son niveau lors de la phase finale de la Coupe du monde malgré deux buts pendant le premier tour.
David De Gea (ESP / Manchester United)
Solide lors des quatre premiers mois de l’année, De Gea (27 ans) a montré un visage inattendu et décevant pendant la Coupe du monde avec l’Espagne. Bourdes, hésitations : le portier de Manchester a connu là un véritable coup d’arrêt. Et ça ne va pas vraiment mieux depuis…
Paulo Dybala (ARG / Juventus Turin)
Il n’y a pas eu de confirmation. 20e en 2016, 15e en 2017, Dybala (24 ans) disparaît de la liste. S’il avait bien fini l’exercice 2017-18 en Serie A (8 buts en deux mois), l’Argentin s’est manqué quand cela comptait en Ligue des champions comme face au Real en quarts. Il a ensuite passé la Coupe du monde sur le banc. Ça, ce n’est pas forcément que de sa faute…
Gonzalo Higuain (ARG / Juventus Turin puis Milan AC)
Que la « machine à buts » du Napoli semble lointaine… Depuis son transfert vers la Juve, Pipita (30 ans) ne fait plus partie des meilleurs avant-centres de la planète foot. Une Coupe du monde sans but, une année 2018 avec la Juve bien plus terne qu’en 2017. Ne reste qu’à espérer que son arrivée au Milan AC soit un nouveau départ pour lui.
Mats Hummels (ALL / Bayern Munich)
Loin d’être décevant avec le Bayern lors de la demi-finale de C1 perdue face au Real, Hummels (29 ans) a enregistré un nouveau titre de champion d’Allemagne. Mais il paye là l’échec de la Nationalmannschaft en Russie. Sans pour autant avoir démérité dans sa performance individuelle.
Toni Kroos (ALL / Real Madrid)
Si son impact dans un match est peut-être parfois sous-estimé (même s’il n’a pas été très à son aise avec le Real en C1 en 2018), le Madrilène n’a également pas été aidé par le parcours de son équipe nationale lors de la dernière Coupe du monde. Buteur miracle face à la Suède, il n’a guère plus brillé en Russie.
Robert Lewandowski (POL / Bayern Munich)
Meilleur buteur de Bundesliga d’un Bayern dominateur en Allemagne, Lewandowski (30 ans) s’est raté quand cela comptait. En C1, mais aussi pendant le Mondial. Son zéro pointé en Russie fait en effet tâche dans son bilan. 4e en 2015, encore 9e en 2017, le Polonais n’est pas qualifié en 2018.
Romelu Lukaku (BEL / Manchester United)
Sûrement une frustration pour lui mais à 25 ans, Lukaku semble avoir une marge de progression dans les grands moments. Il n’a pas été capable d’aider MU à sortir le FC Séville en huitième de finale de C1 ; il s’est également éteint en match à élimination directe pendant la Coupe du monde après pourtant quatre buts inscrits en phase de poules.
Thomas Müller (ALL / Bayern Munich)
Excellent 5e du BO il y a quatre ans, Müller (29 ans), encore nommé en 2016, a depuis disparu des listes. La faute à des performances toujours très irrégulières avec le Bayern. Quant à la Nationalmannschaft, il est passé à côté de son sujet en Russie.
Manuel Neuer (ALL / Bayern Munich)
Il a été l’un des très grands du poste de gardien mais est absent de la liste du Ballon d’Or France Football pour la seconde fois de suite. La faute, cette fois, aux blessures qui lui ont fait passer une année quasi blanche. Pas en rythme, Neuer (32 ans) n’a pas pu briller sur sa ligne avec l’équipe d’Allemagne lors du Mondial.
Alexis Sanchez (CHL / Manchester United)
Trois éditions de suite que le Chilien est absent. Signe qu’on semble avoir perdu l’Alexis Sanchez qu’on avait adoré par le passé. Et ce n’est pas son transfert à Manchester United qui a changé cette situation…
Avec France Football

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui