Connect with us

Ligue 1

Les incroyables révélations de Zlatan Ibrahimovic sur son transfert au PSG

Published

on

Dans un livre autobiographique, Zlatan Ibrahimovic s’est longuement confié sur l’histoire de son transfert au Paris Saint-Germain à l’été 2012. Et ses révélations risquent de faire jaser !

On n’a pas fini d’entendre parler de Zlatan Ibrahimovic. Déjà parce que le joueur n’a pas la langue dans sa poche, à l’image de son jugement audacieux sur la Premier League paru hier, mais aussi parce qu’un livre autobiographique s’apprête à sortir. Et le journal suédois Aftonbladet en livre déjà quelques extraits croustillants. Écrit par Mats Olsson, le livre revient sur le parcours de l’attaquant qui évolue actuellement aux Etats-Unis sous les couleurs du LA Galaxy. Et notamment sur les transferts vécus.

Et c’est là que cela devient particulièrement intéressant. Revenons donc à l’été 2012, période charnière qui verra l’international suédois passer de l’AC Milan au Paris Saint-Germain. C’est alors une véritable sensation sur le marché des transferts, puisque le club rossonero avait, quelques jours auparavant, publié un communiqué assurant que Zlatan, tout comme Thiago Silva, allait rester. Et pourtant, les deux hommes étaient bel et bien transférés dans la capitale française, et devenaient le symbole des nouvelles ambitions parisiennes. À l’époque Thiago Silva avait partagé sa nostalgie de l’AC Milan, sous-entendant l’aspect forcé de son départ.

Vendu contre son gré au PSG

Dans son livre, sobrement intitulé « Je suis le football », Zlatan Ibrahimovic y va plus frontalement. Tout a commencé après l’Euro 2012, alors que le Suédois était en vacances. « Galliani a confirmé que : « vous n’avez pas à vous inquiéter Zlatan, nous ne vous vendons pas ». Quelques semaines après, je me trouve à Vaxholm, où nous avons notre maison, je viens de faire du jet ski. À mon retour, je vois 5 appels manqués de Mino (Raiola, son agent, ndlr)…. », peut-on lire. Ibrahimovic lui demande ce qu’il se passe. « OK, dit Mino, « Leonardo va t’appeler. » Je pense : Leonardo, qui est Leonardo ? Puis je décroche. « Leonardo – Directeur sportif du PSG ». Puis j’ai dit : « Écoutez, je ne vais pas répondre. Galliani m’a confirmé qu’il ne me vendrait pas. « Puis Mino dit : » Oui, je sais, mais ils t’ont déjà vendu…  » », lit-on. Ibrahimovic tombe des nues et souhaite faire capoter le transfert. Outre un gros salaire, il exige de multiples choses auprès des dirigeants parisiens dans l’optique de les faire abandonner.

« Quand j’ai parlé à Mino, je lui ai dit que nous rendrions la tache difficile au PSG. Deuxièmement, je voulais garder le même salaire que je recevais à Milan et je voulais qu’ils disent quelque chose du genre : « Mec, tu exagères complètement, c’est assez. » C’était un moyen de les faire se retirer. Puis j’ai dit à Mino d’ajouter plein de choses (dans le contrat, ndlr) et je les ai énumérées les unes après les autres. Quand nous sommes partis, j’ai dit à Helena (sa femme, ndlr) qu’ils ne l’accepteraient jamais, qu’il n’y avait aucune chance. Mais au bout de vingt minutes à peine, Mino m’a rappelé et tout ce qu’il a dit était : « Tu as tout. » » Dès lors, l’attaquant ne peut plus reculer et accepte le deal. « Après cela, il n’y avait plus de retour, alors j’ai dit « d’accord, prépare tout » parce que je suis un homme qui tient parole. Quand je dis quelque chose, je le tiens. » Et voilà comment Zlatan Ibrahimovic a débarqué au PSG.

Foot Mercato

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui