Connect with us

Football

Les raisons cachées derrière le transfert de Cristiano Ronaldo à la Juve !

Published

on

Le mercato estival a été marqué par le départ de Cristiano Ronaldo du Real Madrid. Le Portugais fait désormais les beaux jours de la Juventus en Serie A. Malgré la couverture médiatique qui s’en est suivie, le transfert du quintuple Ballon d’Or est longtemps resté inexpliqué aux yeux du grand public. On connait enfin le pourquoi de ce transfert.

DES PROBLÈMES AVEC LE FISC ESPAGNOL

Depuis plusieurs mois précédant son transfert, Ronaldo se savait suivi de près par le fisc espagnol. Soupçonné de détournement de fonds liés à ses droits d’image, la pression s’était accentuée sur les épaules du Portugais. Il avait d’ailleurs écopé d’une amende de 18,8 millions d’euros et de 2 ans de prison avec sursis. Une situation très mal vécue par l’ancien joueur de Manchester United qui, lors d’une réunion au domicile de son agent Jorge Mendes, aurait fait part de son agacement. « J’ai dit que je ne voulais pas de risques. Je n’ai pas fait d’études, la seule chose que j’ai fait dans ma vie c’est de jouer au football, mais je ne suis pas stupide et je n’ai confiance en personne. Alors quand j’embauche un conseiller, je le paie toujours 30% de plus que ce qu’il demande, parce que je ne veux pas de problèmes », aurait-il lâché selon Mundo Deportivo.

UN ÉCHEC DANS LA PROLONGATION DE CONTRAT AVEC LE REAL

La comparaison avec Lionel Messi, son pendant au FC Barcelone, a régulièrement servi d’argument dans les rapports de CR7 avec Florentino Pérez, son ancien président. En septembre 2017, Ronaldo souhaitait une revalorisation salariale conséquente, qui lui aurait permis de faire face aux sanctions financières infligées par la loi espagnole. Ce à quoi Messi eut droit en Catalogne. Malheureusement, les décideurs merengues n’ont offert « qu’ » entre 20 et 25 millions d’euros de salaire annuel à leur star, insuffisant pour cette dernière qui en attendait 30. « C’est un manque de respect que moi, le Ballon d’Or, je gagne moins que Messi et Neymar, aurait-il dit à ses proches. Ce n’est pas une question d’argent, c’est le statut, le respect », rapporte le quotidien espagnol.

UN MANQUE DE RECONNAISSANCE DANS L’HISTOIRE DU CLUB

Ce denier épisode mène au suivant, qui porte sur le statut de CR7 à Madrid. Auteur de 450 buts et 131 passes décisives, le Portugais est le meilleur buteur de l’histoire du club et y a remporté quatre Ligues des Champions. Des statistiques et une aura qui placent Ronaldo en haut de la chaine alimentaire selon le néo-Bianconero. Par conséquent, le constant rappel de l’estime portée à Alfredo Di Stefano, autre gloire de l’histoire du Real, l’aurait fortement agacé annonce MD« Ils me mettent toujours derrière Di Stefano, je ne sais pas quoi faire d’autre », aurait-il confié dans le vestiaire du triple champion d’Europe en titre.

UN AGACEMENT DE ZINEDINE ZIDANE

Ces multiples désaccords auraient rendu l’atmosphère du vestiaire tendue et difficile à gérer pour Zinédine Zidane en 2018, peu de temps avant que le Français ne quitte le banc. Irrité par le comportement de son meilleur joueur, le champion du monde 98 aurait été frapper à la porte de son président afin de lui demander de mettre un terme à ce conflit : « Résolvez la situation de Cristiano, parce qu’il ne parle pas d’autre chose dans le vestiaire, c’est insupportable. »

Ne trouvant pas d’issue satisfaisant les deux partis, le quintuple Ballon d’Or décidait de faire ses valises, pour la suite que l’on connaît.

Passionné de sports, je suis à l'affut de toutes informations sportives.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui