Connect with us

Ligue des champions

Les Tops de la 3e journée de la Ligue des Champions !

Published

on

La compétition reine avait repris ses droits cette semaine pour le compte de la troisième journée. Les artificiers africains étaient encore de sortie sur la scène européenne. Les prétendants ont plutôt tenu leur rang avec des résultats à la clé, pour se mettre très tôt à l’abri. Les joueurs du continent étaient particulièrement inspirés lors de cette journée. Aussi bien offensivement que défensivement, ils sont à créditer de très bonnes performances. Alors qui sont ceux-ci qui ont brillé ?

Bertrand Traoré (Lyon)

Le burkinabé n’a rien pu faire pour empêcher la mauvaise performance de son équipe, qui lâche des points cruciaux dans les ultimes secondes de jeu. En dépit de ce résultat frustrant, Bertrand a surnagé dans cette rencontre. Le sursaut d’orgueil des siens vient de lui. Après un début de saison remarquable, le joueur était dans une mauvaise passe depuis son match énorme face à Marseille (où il avait mis un doublé). Face à Hoffenheim, c’est lui qui met sa formation en orbite en ouvrant le score avant de servir Ndombélé pour la balle du 2-2. Une belle prestation pour l’ancien de l’Ajax, en revanche une contre performance des rhodaniens qui n’avancent pas au classement.

Mohamed Salah (Liverpool)

Ça fait des semaines qu’on réclame le vrai Salah. Message reçu 5/5, qui n’est pas entré dans les oreilles d’un sourd. Salah redevient petit à petit celui qui avait mis toute l’Angleterre à ses pieds l’année passée. L’égyptien a passé ses nerfs sur le petit poucet du groupe l’Etoile Rouge et retrouve dans la foulée sa confiance. Après son but libérateur le week-end passé face à Huddersfield, le pharaon a enchaîné par un doublé. Un but en toute finesse sur un service de Shaqiri, l’autre sur penalty obtenu par Mané qui faisait son retour (portant son total à 50 buts avec les Reds). Un match en sens unique qui permet à Mo Salah de retrouver son efficacité. Une prestation de haute facture suivie d’une ovation de tout Anfield, de très bonne augure pour la suite.

Sadio Mané (Liverpool)

Lui aussi a beaucoup été décrié ces derniers temps. Il s’offre là, un bol d’air frais pour son retour (après son opération au pouce). Il a profité de la réussite du trio d’attaque pour briller à nouveau et mettre fin à une longue disette offensive. Il a connu toutes les émotions possibles sur cette rencontre. L’attaquant sénégalais a d’abord provoqué un penalty, transformé par Salah, en a raté un autre avant de marquer son but sur une offrande de Sturridge. Pas mal pour un retour de blessure. Son équipe fait pour le moment la course en tête dans la poule de la « mort ». De plus ses attaquants brillent à nouveau, tout va bien pour les hommes de Klopp pour le moment.

Riyad Mahrez (Manchester City)

La formation de City s’est offert une balade de santé. Une formalité pour l’équipe de Guardiola qui a marché littéralement sur son adversaire. Techniquement supérieurs les citizens n’ont pas forcé leur talent pour venir à bout d’une faible équipe de Shakhtar Donetsk. Mahrez n’a pas réussit à inscrire son nom sur le tableau des scores mais nous a gratifié d’un récital. Une passe décisive lors de cette et une activité débordante d’envie sur cette partie. L’algérien commence à montrer toutes ses qualités au sein de l’équipe mancunienne. Ses prestations sont de plus en plus intéressantes.

Kalidou Koulibaly (Naples)

Il avait réussi à tenir en laisse le trio infernal de Liverpool. Le roc sénégalais a remis ça face à l’armada offensive des parisiens. Kali a été costaud, imprenable dans les duels se permettant même quelques montées sur le front de l’attaque. Son équipe n’est pas parvenu à garder son avance. La faute à un but somptueux de DiMaria dans les arrêts de jeu, il n’empêche que le joueur a livré un match très abouti. Il a été pris à défaut par Mbappé dans les premières minutes mais c’est tout, le reste de la rencontre il a repoussé toutes assauts de l’attaque parisienne. Ses sorties sur les pieds des attaquants toujours aussi justes. N’eut été un Kali costaud, Napoli serait reparti en Italie avec une défaite. Ce qui est fascinant c’est sa régularité dans les grands rendez-vous où il se rate que très rarement.

Achraf Hakimi (Dortmund)

Trois passes décisives ! Non vous ne rêvez pas, le marocain a délivré trois caviars face à l’Atletico pour une large victoire des siens (4-0). Personne n’aurait parié sur celle-là tant les hommes de Simeone sont d’habitude très solides derrière. L’arrière droit de 19 ans prêté par le Real Madrid est entrain de franchir un autre cap sous la houlette de Lucien Favre. Sa formation reste sur un très bon parcours aussi bien en championnat qu’en ligue des Champions et cerise sur le gâteau, il retrouve le temps de jeu qu’il était venu chercher en Allemagne. Pour le moment, le moins qu’on puisse dire c’est que tout marche à merveille pour le joueur et ses coéquipiers qui sont entrain de vivre un rêve éveillé.

Birane BASSOUM

"Certaines personnes pensent que le football est une question de vie ou de mort. Je trouve ça choquant. Je peux vous assurer que c'est bien plus important que ça." Un passionné qui déverse démesurément sur la toile son amour du foot africain, mon terrain de prédilection !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui