Connect with us

Foot Africain

Les Tops de la troisième journée !

Published

on

Les joueurs africains vont oublier leurs clubs respectifs le temps d’une double confrontation pour enfiler les costumes de sauveurs de leurs nations. Brillants en clubs, ils sont logiquement attendus au tournant en sélection. La troisième journée des éliminatoires de la CAN 2019 a été d’un grand acabit avec de très nombreux buts dont quelques chefs-d’œuvre (Choupo-Moting est passé par là !). Alors quels sont les joueurs qui se sont le plus illustrés lors de cette journée déjà cruciale pour certains ?

Eric Maxim Choupo-Moting
On commence d’ailleurs par lui. Si le coach néerlandais s’est offert sa première victoire sur le banc des Lions Indomptables, il le doit en partie au talent du parisien. Face à un bloc bas de Malawi très difficile à bouger, il a trouvé la solution pour libérer tout un pays. Et que dire du but en question. Tout y est. Une somptueuse frappe limpide de l’extérieur de la surface. On rappelle quand même que l’enjeu n’y était pas, le Cameroun déjà qualifié en qualité de pays organisateur. Bref un brassard de capitaine et un bijou, tout va bien dans le meilleur des mondes.
Mouhamed Salah
Ça finit par en devenir une habitude. Il a beau être en deçà de ses performances en club depuis le début de saison, il ne déçoit presque jamais en sélection. La modeste équipe de l’eSwatini en a fait les frais. Un but en toute malice sur corner direct doublé d’une activité immense sur son côté. A en croire qu’avec les pharaons il se métamorphose. Seul point noir, sa blessure en toute fin de rencontre qui laisse planer un doute. A priori pas aussi grave, voilà qui est plus rassurant.
Sadio Mané
Plus un jour ne passe sans que l’attaquant n’essuie de vives critiques de la part des supporters sénégalais. A tord ou à raison ? On ne le saura sans doute jamais. Mais son match face à la « faible équipe » de Soudan est tout sauf insipide. Des différences colossales, des duels gagnés et toujours aussi facile en un contre un, il a enfilé cette fois le costume de distributeur de caviars. C’est lui qui sert parfaitement Gueye sur le deuxième but. Il a également servi sur un plateau Keita Baldé qui s’est loupé inexplicablement. Une très bonne performance. Suffisant pour lui donner une bonne bouffée d’air frais.
Odion Ighalo
Trois comme le nombre de buts inscrits par le l’attaquant nigérian. On a eu droit à un Odion Ighalo de gala qui a inspiré les Supers Eagles qui passent par la même occasion à la deuxième place du groupe. Son exil en Asie du côté de Changchun Yatai ne lui avait pas fait perdre ses qualités. Les libyens l’ont appris à leurs dépens. Lui qui n’avait inscrit que quatre buts en 22 sélections vient quasiment de doubler son total en une rencontre.
Wilfried Zaha
A l’image de Sadio Mané il n’a pas marqué mais son match face à la Centrafique est un des plus réussis avec les éléphants. Un temps en tension avec la sélection, les choses sont finalement rentrées dans l’ordre au grand bonheur des supporters ivoiriens. De plus l’attaquant de Palace est un monstre en un contre un avec des dribbles toujours aussi déroutants. Cerise sur le gâteau cette lumineuse sur le dernier but des Éléphants. Un 4-0 avec un clean sheet (Bailly retrouvé également), la Côte d’Ivoire de Kamara avance en taille patron. Et avec un Zaha aussi remuant c’est pas prêt de s’arrêter. Kondogbia en a d’ailleurs fait les frais pour sa grande première.

Denis Bouanga 

Le peuple gabonais attendait Pierre Eymerick Aubame, ils ont eu droit à Denis Bouanga. Symbole du début de saison en fanfare des crocos de Nîmes en Ligue 1, il a guidé les siens face au Botswana. Après sa blessure venue entaché un début d’exercice parfait, il semble avoir retrouvé ses repères offrant par ricochet à son coach Daniel Cousin des débuts de rêves, un large succès et un jeu très prometteur pour la suite.

Erik Bailly

Après un revers cuisant face à Guinée de Naby Keita lors de la première journée, les éléphants se sont depuis repris en enchaînant notamment deux victoires de rang avec zéro but encaissé sur les deux rencontres. Une solidité défensive restaurée grâce à Bailly qui est imprenable en ce moment. En délicatesse avec son coach, il évolue dernièrement en eaux troubles du côté d’Angleterre, il n’en reste pas moins une valeur sûre en sélection. Avec en bonus sa toute première réalisation avec la Côte d’Ivoire. Voilà qui devrait lui redonner le sourire, lui qui en a tant besoin ces temps-ci.

Birane BASSOUM

"Certaines personnes pensent que le football est une question de vie ou de mort. Je trouve ça choquant. Je peux vous assurer que c'est bien plus important que ça." Un passionné qui déverse démesurément sur la toile son amour du foot africain, mon terrain de prédilection !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui