Connect with us

Foot Africain

Les trois africains classés au Goal 50 !

Published

on

Comme il a coutume de le faire chaque année, le très célèbre média français GOAL a encore une fois dressé un classement des 50 meilleurs joueurs de la planète à l’heure actuelle. S’il est comme bien souvent dominé par les meilleurs artificiers du gratin du football mondial, les joueurs africains ne sont pas laissés en rade. En effet, selon ledit média, les meilleurs représentants africains sont les deux du trio mortel de Liverpool accompagné du roc sénégalais adoubé par tout San Paolo. Vainqueur de la LDC et finaliste de la précédente Coupe du monde, Luka Modric arrive logiquement en tête des débats suivi de près par son plus fidèle compagnon cette année : Cristiano Ronaldo. Salah, habitué cette année à inscrire son nom sur tous les trophées, aussi bien en Angleterre que sur la scène européenne, complète la marche du podium. Une récompense qui sanctionne une saison grandiose pour les trois mais au-delà une reconnaissance à juste valeur d’un travail de longue haleine.

Mané et Salah, tout sauf illogique…

Retrouver les deux du trio infernal des Reds dans un tel classement est tout sauf le fruit du hasard. Les deux hommes ne sont pas étranger à la saison faste des anglais c’est le moins qu’on puisse dire. Le retrouver au pied du podium comme ce fut le cas lors du trophée The Best s’inscrit dans la suite logique des choses. L’international égyptien, pour rappel, a juste réalisé la meilleure année de sa carrière tant sur le plan comptable que sur les performances. Saison au cours de laquelle, il termine meilleur buteur de l’histoire du championnat anglais (32 buts marqués), dépassant les recordmans (Suarez, CR7 etc…). Il a été époustouflant tout le long de l’année se montrant également décisif dans l’épopée des Reds en Ligue des Champions avec une finale qui lui a laissé un goût amer. L’ancien de la Roma aura été un acteur majeur de l’année 2018 qui restera à jamais comme l’année Salah.

Si l’égyptien a émerveillé la planète entière, Sadio Mané n’est pas en reste.  Naturellement le sénégalais occupe la 18e place de ce classement devant un certain Neymar, c’est vous dire que son année a été mémorable à tous les niveaux. Après être entré dans le panthéon des plus grands sénégalais que le championnat anglais a connu, dépassant Demba Ba en tant que joueur sénégalais le plus prolifique, il a aussi été prépondérant dans la campagne européenne des Reds (devenu le premier sénégalais à marquer en finale de Champions League). Même sa coupe du monde en dents de scie ne pourra pas lui enlever sa réputation d’ailier d’élite, lui qui forme avec Salah et Firmino, un des trios les plus redoutables au monde.

Kalidou Koulibaly, monstre à son poste…

Peu sont les défenseurs à arriver devant le sénégalais dans le classement (44e). Il est devenu en quelques saisons une référence mondiale dans son domaine. Imprenable dans les airs, costaud dans les duels et toujours concentré dans son placement, il est sans nul doute un des meilleurs à son poste. Il paie certainement un certain manque de « visibilité » comme dirait certains. Une chose est sûre, les supporters de Napoli ont été très réconfortés par le fait que les dirigeants aient réussi à le garder et ce, malgré les sommes astronomiques proposées à De Laurentiis. Son but mémorable face à la Juventus restera comme un des événements marquants de la saison passée. Cette année encore, Kali reste dans ses standars habituels. Sa double confrontation de haute facture face à la superpuissance parisienne est assez évocatrice quant au niveau qu’il détient actuellement. Avec sa sélection nationale, il s’impose comme un des patrons et des cadres naturels de l’équipe de Cissé.

Avoir les meilleurs élèves du football continental récompensés à leur juste valeur est en soi aussi bien satisfaisant que motivant. Une reconnaissance doublement bénéfique, qui met à l’honneur le sport roi en Afrique en plus d’inciter nos jeunes joueurs à vouloir faire pareillement voire mieux. Comme on a coutume de le dire : « il est plus difficile de rester au sommet que d’y arriver ». Salah et les autres savent désormais ce qu’ils leur restent à faire.

Birane BASSOUM

 

"Certaines personnes pensent que le football est une question de vie ou de mort. Je trouve ça choquant. Je peux vous assurer que c'est bien plus important que ça." Un passionné qui déverse démesurément sur la toile son amour du foot africain, mon terrain de prédilection !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui