Vinicius provoque, les joueurs de Cadiz répliquent : « Il y’a des limites à ne pas franchir »

Comme la plupart de ses homologues brésiliens, Vinicius Junior endosse désormais l’étiquette d’un joueur provocateur. Et l’attaquant du Real Madrid a encore vécu ce jeudi, une soirée mouvementée lors de la réception victorieuse (2-1) de Cadiz au Santiango Bernabéu.

«Dieu merci, encore un match sans blessure. On se revoit bientôt, Madridistas !», s’est d’ailleurs réjouit dans un tweet après la rencontre. Une sortie qui fait allusion aux altercations qu’il a eu avec les défenseurs de Cadiz et en réponse aux critiques qu’il a subit pour avoir demandé à maintes reprises à l’arbitre d’intervenir.

« Il y a des joueurs qui jouent le rôle de victimes sur le terrain. Vinicius nous a dit que nous étions un club de deuxième division. Dans le football, on se dit beaucoup de choses, mais il y a des limites à ne pas franchir », a déclaré Fali, le joueur de Cadiz, pourtant auteur d’un vilain geste sur Rodrygo Goes. Le match retour s’annonce pimenté pour l’idylle de l’ailier auriverde avec les défenseurs.

Publicité

Laisser un commentaire