LDC : Les déclarations d’Andréa Agnelli, patron de la Juve, qui font polémique en Europe

Depuis plusieurs années maintenant, l’Uefa, en collaboration avec les présidents des plus grands clubs européens, pensent à une refonte de la Ligue des champions. L’idée est de créer une ligue fermée, où seules les grandes équipes y auraient accès.

Cependant, cette idée est très contestée, car préjudiciable pour les petit poucet, ainsi que les surprises, comme l’Ajax la saison dernière, ou encore l’Atalanta cette saison. Mais pour faire passer son message et l’idée de l’Uefa, Andréa Agnelli a fait des déclarations qui font couler beaucoup d’ancre. Non seulement en Italie, mais partout en Europe.

« J’ai un grand respect pour tout ce que fait l’Atalanta, mais sans histoire internationale et grâce à une seule grande saison, ils ont eu un accès direct à la principale compétition de clubs européens. Est-ce normal ou non ?« , s’est-il interrogé avant de poursuivre. « Je pense à la Roma, qui a contribué ces dernières années au maintien du classement italien (au ranking UEFA, ndlr) poursuit-il. Ils ont eu une mauvaise saison et sont sortis, avec tous les dommages qui en découlent pour eux financièrement », poursuit le patron de la Juventus de Turin ce jeudi lors du sommet sur le business du football organisé par le Financial Times à Londres.

Cette saison, l’Atalanta est la meilleure attaque de la Serie A et réalise une très belle campagne en Ligue des champions. Pour sa première participation, le club entraîné par Gasperini a réussi à sortir des poules. Et en huitième de finale, il a sèchement battu Valence sur le score de 4-1.

 

Publicité

Laisser un commentaire