Une légende cartonne Messi : « Je commence à m’énerver contre lui, n’as t’il pas honte ? »

Advertisements

Hier encore, face à Manchester City, Lionel Messi n’a pas beaucoup pesé dans le jeu de son équipe, même s’il a été à l’origine du but de Kylian Mbappé. L’Argentin, qui effectue peu le pressing et marche alors que son équipe suffoquait, a fini par énerver la légende hollandaise Raphael Van der Vaart, ancien du Real Madrid.

Advertisements

Dans des propos rapportés par Mundo Deportivo, l’ancien joueur, qui a croisé Messi durant les Clasicos en Espagne, se dit triste de voir un tel manque de volonté de la part du sextuple Ballon d’or.

« Cela m’attriste. C’est une question de volonté. Que vous le vouliez ou non. Messi est très recherché et s’il ne marque pas ou ne fait pas de passe, il a joué un très mauvais match. Neymar a beaucoup plus donné, avec ce regard ouvert. Il voit plus, Mbappé aussi. D’une manière ou d’une autre, la voie Messi ne convient pas », dit-il avant d’y aller un peu plus fort.

« Quand vous voyez Cristiano Ronaldo, par exemple, je sais que ce sont deux types de joueurs complètement différents. Lui, il se bat et veut amener l’équipe à un autre niveau. Messi, lui, marche sur le terrain de temps en temps et je me dis : n’as-tu pas honte ? Je commence à m’énerver contre Messi. Et c’est dommage, car un tel joueur ne renaîtra jamais. Cela a déjà commencé avec Ronald Koeman. C’était en fait un refus de travailler et ce n’est pas juste pour un joueur comme Messi », ajoute le Hollandais.

Advertisements

2 thoughts on “Une légende cartonne Messi : « Je commence à m’énerver contre lui, n’as t’il pas honte ? »

  1. Messi pour la remarque. Nous qui ses fans , nous souffrons beaucoup quand il ne marque , les amis d’en face, ceux de CR7 se moquent de nous. Et quand vous voyez Christiano sur le terrain, on voit son effort , il n’aime pas perdre,il se bat jusqu’à la fin. Même si c’est le foot, nous voulons voir Léo au travail, amener le PSG a gagné pour nous soyons en joie , levons la tête partout et voulons bomber le torse comme les amis d’en face.

Laisser un commentaire