Connect with us

Football

Mali : Sollicitation des entraineurs maliens sous d’autres cieux : Une confirmation de leur talent

Published

on

Ces derniers temps les entraineurs maliens ont de la côte sur le continent africain, ils sont sollicités pour briguer les postes d’entraineurs non seulement au niveau des clubs mais aussi au niveau des sélections des jeunes. Chose rarissime il y a quelques années mais qui est entrain de devenir une légion, et cela au grand bonheur des jeunes entraineurs maliens dont certains ont déjà montré leur  preuve et comblé les attentes des dirigeants qui les ont sollicités. Est-ce la fin du séjour des entraineurs blancs sur le banc des aigles ?

Alou Badra Diallo dit Conti à l’AS Otoho d’Oyo du Congo, Bourama Traoré dit Bouramablen au Togo avec le Koroki Metete, Baye Ba en Mauritanie, Jonas Komlan en Ethiopie, l’expatriation des entraineurs maliens est devenu monnaie courante ces dernières années avec au bout des résultats concluants. Le titre de champion du Congo acquit par Alou Badra Diallo dit Conti, au bout d’une farouche lutte, est la preuve palpable. Si certains dirigent avec une main de fer des clubs, d’autres ont en charge des sélections jeunes comme Baye Ba à la tête de l’équipe nationale junior de la Mauritanie. Les entraineurs maliens sont en train de faire honneur à leur rang en mettant leur savoir au profit des clubs et sélections africaines. Alou Badra Diallo dit Conti a pris l’AS Otoho d’Oyo du Congo et l’a façonnée en sa guise en mettant sur pied une équipe compétitive constituée de jeunes maliens. L’ancien milieu de terrain du Stade malien de Bamako Mandala Konté et Cheick Sy l’ancien goal des Onze Créateurs de Niaréla ont aussi apporté leur pierre à l’édifice. Baye Ba à la tête des Mourabitounes junior a échoué de peu à qualifier son équipe pour la phase finale de la coupe d’Afrique junior. Les jeunes Mauritaniens ont buté sur une excellente équipe Nigériane et les conditions climatiques leur ont joué un mauvais coup au match retour au Nigeria. Bourama Traoré dit Bouramablen l’adjoint à Jonas Komlan vient de signer un contrat avec l’équipe championne du Togo le Koroki Metete. Il a pour mission de garder le titre de champion du Togo mais aussi de faire un parcours honorable en ligue africaine des champions avec le Koroki Metete. L’ancien attaquant des aigles du Mali et du Stade malien de Bamako et du Djoliba Athlétique Club possède les armes pour relever les défis qui lui ont été assignés.

Les entraineurs maliens ont de la côté et sont sollicités à travers le continent pour leur talent. Force est de constater qu’ils doivent toujours se perfectionner dans le but de prendre un jour en main les aigles du Mali. Il est temps de tourner la page des sélectionneurs blancs dont la plupart n’ont pas de compétence et de confier les rênes de notre sélection à un entraineur national. Mohamed Magassouba qui est en train d’assurer l’intérim doit être confirmé ou à défaut de le remplacer par un sélectionneur malien.

Source : maliactu.net

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui