Connect with us

Ligue des champions

Mourinho s’attaque aux journalistes espagnols

Published

on

José Mourinho n’était pas de bonne humeur ce lundi, au moment de se présenter face à la presse à la veille du match de Ligue des champions entre Manchester United et la Juventus Turin de Cristiano Ronaldo.

Mardi soir, ce sera la grande affiche de la 3e journée de Ligue des champions: Manchester United accueille la Juventus Turin. Ces deux clubs font partie intégrante du gotha historique de la planète football, mais vivent chacun des cycles diamétralement opposés. Les Transalpins sont indétrônables en Serie A depuis sept saisons et ont disputé la finale de la Ligue des champions en 2015 et 2017, là où les Red Devils n’ont plus atteint ce stade de la compétition depuis 2011. Et d’une manière générale, les Anglais n’ont toujours pas digéré le départ de Sir Alex Ferguson à l’été 2013… Pour ajouter à cela, depuis le début de saison, MU est en souffrance dans les compétitions domestiques, là où les Bianconeri restent au sommet.

Contrairement à Massimiliano Allegri, José Mourinho est donc chahuté depuis plusieurs semaines, lui qui apparaît toujours sur la sellette. Alors parfois, le « Special One » s’agace, comme ce fut le cas ce lundi. Mais cette fois-ci, ce ne sont pas les tabloïds britanniques qui ont pris. Le technicien portugais n’a que très modérément apprécié la présence de certains journalistes espagnols venus pour l’occasion. Sauf que ceux-ci n’avaient que très peu d’intérêt pour la rencontre à proprement parler… José Mourinho a ainsi été sollicité au sujet du… Real Madrid. Son nom a en effet été cité parmi les successeurs potentiels d’un Julen Lopetegui dont l’avenir semble scellé.

« Je ne veux plus répondre aux journalistes espagnols, a fini par couper court l’ancien coach des Merengues. Ils ne savent que parler du Real Madrid et de Cristiano Ronaldo« . José Mourinho avait néanmoins pris soin, avant cette pique, de démentir son retour éventuel du côté de Santiago-Bernabéu. « Il se prépare un match contre l’une des meilleures équipes d’Europe, et la conférence de presse part dans une autre direction. Si tel est le cas, alors moi aussi je partirai dans une autre direction« , a-t-il fini par expliquer à ceux qui n’étaient pas décidés à se concentrer uniquement sur l’affiche de mardi.

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui