Connect with us

Ligue 1

Nicolas Pépé, un début de saison qui laisse rêveur !

Published

on

Personnellement supervisé par El loco Bielsa en 2017 puis recruté par le LOSC le même été, Nicolas Pépé est devenu en quelques mois le capitaine de route des dogues. La saison dernière, au cœur d’une équipe au bout du précipice, en grande souffrance et en manque cruel de points, il a été le grand artisan du maintien des lillois grâce notamment à ses buts en trombe dans le dernier virage en championnat. Pourtant l’idylle a mis du temps à se concrétiser !

Positionné au départ à un poste inhabituel d’avant-centre par l’entraîneur argentin Bielsa, l’international ivoirien n’a vraiment jamais su tirer pleinement son épingle du jeu. D’ailleurs sa première réalisation de la saison passée n’intervient qu’au mois de novembre face au FC Metz. Une statistique peu flatteuse quand on sait l’étendue du talent de l’ailier de 23 ans, qui avait quand même, coûté une petite fortune à Gerard Lopez et sa bande.

Le changement de coach lui a fait un bien fou

L’arrivée de Galtier à l’intersaison a été un élément déclencheur dans la progression du joueur. Avec sa position naturelle d’ailier droit retrouvée, il profite finalement de tout son potentiel (13 buts la saison dernière, dont certains qui ont rapporté des points « cruciaux » dans la course au maintien) dans un climat très tendu. N.Pépé démarre sa saison sur des chapeaux de roues, comme il avait terminé la précédente. Auteur déjà d’un but et de trois passes décisives en trois journées de Ligue1 cette saison, il soigne ses statistiques. Impliqué sur l’ensemble des réalisations face à l’En Avant Guimgamp, son aisance technique et sa capacité de percussion font déjà des étincelles.

Convoité par les plus grandes écuries européennes, l’ancien angevin a décidé de rester au LOSC. Choix plutôt cohérent car le nouveau projet sportif du club repose en grande partie sur lui. Et voir son atout majeur rester une saison de plus au nord, Galtier n’en demandait pas plus. Le néo sélectionneur ivorien I.Kamara, quant à lui,devrait également compter sur sa forme du moment pour les échéances à venir avec notamment les éliminatoires de la CAN 2019.

"Certaines personnes pensent que le football est une question de vie ou de mort. Je trouve ça choquant. Je peux vous assurer que c'est bien plus important que ça." Un passionné qui déverse démesurément sur la toile son amour du foot africain, mon terrain de prédilection !

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui