Connect with us

Foot Africain

Nwankwo Kanu raconte une terrible histoire qui s’est passée en l’an 2000

Published

on

 

L’ancien attaquant d’Arsenal, Nwankwo Kanu a expliqué comment ses problèmes cardiaques l’ont incité à créer une fondation et pourquoi les clubs devraient faire plus pour surveiller la santé de leurs joueurs.

S’il y a une seule chose qui tient à coeur l’ancien buteur des Super Eagles du Nigéria, Nwankwo Kanu aujourd’hui, c’est la santé de tous les sportifs. L’ancien Guenners des moments pénibles qu’il a vécu avant de se décider à implanter une fondation pour solutionner les problèmes cardiaques.

Interrogé par theguardian, Kanu a raconté la terrible histoire qu’il a vécu. Un jour, une femme lui avait amené sa fille gravement malade, estimant qu’elle n’avait nulle part où aller le suppliant de la sauver. “Nous avons dû aller la chercher et courir à l’hôpital, raconte Kanu. Dieu merci, elle n’est pas morte. »

C’était en l’an 2000 et Kanu venait de créer sa fondation de cœur éponyme après avoir lui-même subi une crise de vie ou de mort en 1996. La mère de la jeune fille avait lu la publicité et a retrouvé le footballeur à l’hôtel de l’équipe nigériane (qui préparait un match de la Coupe d’Afrique des nations).

«La maman voulait me montrer la fille pour que je puisse l’aider. Quand elle m’a vu à l’hôtel, elle a crié et soudain la fille s’est évanouie. Plus tard à l’hôpital, j’ai promis à la mère que le premier enfant sur lequel nous allions opérer serait sa fille. La fille s’appelait Eniton et elle faisait partie des premiers enfants que la Fondation Kanu Heart avait emmenés du Nigeria à Londres pour une opération à l’hôpital de Great Ormond Street. Elle souffre vraiment, dans une très mauvaise situation, et je me demande: Si personne ne venait pour l’aider est-ce qu’elle va survivre? Mais après que l’enfant eût été opéré, je suis allé leur rendre visite et ils étaient pleins de sourires, sautaient et jouaient avec moi, roulaient avec moi et quand vous regardiez la maman, vous sentez le bonheur. A partir de ce jour, j’ai dit: C’est quelque chose que nous devons faire plus».

Il y a une belle mise à jour de l’histoire d’Eniton. La jeune fille de l’époque est sur le point d’obtenir son diplôme de l’université d’État de Lagos, où Kanu l’a aidé à payer ses frais. Mais la fondation a sauvé la vie de beaucoup d’enfants issus de milieux défavorisés d’Afrique et la légende Nigériane est fière de révéler ce chiffre précis.

«Nous avons sauvé 542 vies. Mais nous continuons à le faire. Cette semaine, quatre patients sont allés au Soudan et nous apprenons que les opérations ont été un succès et que six autres sont sur le point de partir. Nous nous sommes associés à des hôpitaux, nous effectuons des bilans de santé, nous discutons avec les parents, nous les éduquons et en même temps nous emmenons les enfants dans d’autres pays pour des opérations. L’objectif de la fondation est de construire nos propres hôpitaux cardiaques en Afrique, en commençant par le Nigeria. Cela faciliterait beaucoup les choses. En tant que footballeur, vous gagnez des trophées et c’est bien. Mais c’est beaucoup plus. Kanu a toujours été un gars à se démarquer et il ne passe pas inaperçu dans le Hertfordshire, où il vit avec sa femme et ses trois enfants. »

Agé de 42 ans, il est ambassadeur de la Fédération de football du Nigeria et travaille également pour la Fifa en tant qu’ambassadeur. Le travail d’amour de Kanu reste sa base et avec plus de temps libre, il a pu se consacrer davantage à la collecte de fonds et à la sensibilisation. Sa dernière initiative est un match de charité qui se déroulera au stade Barnet’s Hive le samedi 30 septembre entre les joueurs africains et de la Premier League. De nombreux ex-professionnels de renom se sont inscrits, dont Jay-Jay Okocha, Sol Campbell, Teddy Sheringham et Robert Pires. Il avait remporté trois titres d’Eredivisie à l’Ajax, avec la Ligue des champions, et il a aidé le Nigeria à remporter l’or olympique à l’été 1996. Il remporte également la Coupe Uefa à l’Inter avant son transfert à Arsenal, où il a remporté deux ligues FA Cups. Il arrache une autre Coupe d’Angleterre à Portsmouth en 2008, marquant le seul but de la finale. Sélectioné 86 fois par le Nigeria, il a joué pour les Super Eagles lors de trois Coupes du monde et a été nommé deux fois joueur africain de l’année.

 

 

 

 

Journaliste reporter Sportif béninois, spécialisé dans le sport africain, j’ai un gros faible pour Samuel Eto’o, Didier Drogba, Jay Jay Okocha et Caster Semenya.

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui