Connect with us

Football

Pérou meilleur supporter : L’étonnant choix de la FIFA !

Published

on

Ils font parti du spectacle, ils le rendent même sublime. C’est grâce à eux que les joueurs sur le terrain se surpassent et c’est aussi grâce à eux que le football procure les plus belles émotions. Vous l’aurez compris, ce sont les supporters. Du haut des gradins, ils chantent et dansent au rythme du ballon rond et c’est tout logiquement que la plus grande instance du football mondial a décidé d’honorer ces personnages charmants qui font partie intégrante du football. Cette année, les trois finalistes désignés étaient ceux du Sénégal, du Japon et du Pérou. A la surprise générale, le vainqueur ne fut pas celui qu’on attendait.

Le Perou n’avait plus participé à une phase finale de coupe du monde depuis 1982, une éternité pour ce peuple qui vit et respire football. Alors lorsque l’équipe nationale réalisa l’exploit de décrocher une qualification au mondial russe, ils ont été plusieurs péruviens à effectuer le déplacement cet été dans le pays des tsars. Plus nombreux et plus brillants que tout le monde, ils ont mis une ambiance de feu partout ils sont passés. Mais ce qu’on retiendra surtout c’est la joie de vivre et la bonne humeurs des supportices péruviennes. Si toi aussi tu regardé la coupe du monde 2018, tu as forcément dû les remarquer. Toujours dans l’extravagance, elle n’hésitaient pas à exhiber leurs plus beaux atouts pour attirer l’œil indiscret des caméras du monde entier. Une manière peu commune de soutenir leur équipe qui a visiblement porté ses fruits. Le Perou avait néanmoins peu de chances de remporter le prix des meilleurs supporters car en face ses concurrents avaient beaucoup marqué le mondial russe.

Les sénégalais et les japonais ont donné le bon exemple 

Il y’a des ultras, des supporters qui cassent les sièges et sèment le désordre puis il y’a les supporters sénégalais et japonais. Logés dans le même groupe, les samourai bleues et le 12e gaindé ont fait montre d’un sens du civisme remarquable. A l’issue de leurs rencontres respectifs, ils ont été filmés sac poubelle à la main entrain de nettoyer leurs tribunes. Des exemples de très grande classe qui ont fait le tour du monde et qui ont suscité de nombreux commentaires positifs sur les réseaux sociaux. La légende camerounaise Samuel Eto’o avait même salué sur son compte Instagram un « bel exemple de civisme ». Les sénégalais se sont également illustrés de parts leur tam-tam rythmés et leurs danses endiablées du haut de leurs gradins.

La FIFA rate une occasion en or de redorer son image 

Alors ses décisions sont de plus en plus incontestées car jugées incohérente, la FIFA aurait pu soigné son image en décernant le prix à des supporters qui ont été exemplaire tout au long de leur parcours. Au lieu de ça, elle a privilégié l’extravagance. La cérémonie des Awards FIFA the Best 2018 aura donc été un cirque d’incohérence et de décisions arbitraires : Mohamed Salah s’est retrouvé sur le podium des trois meilleurs joueurs du monde sans figurer pas dans l’équipe type tout comme Thibaut Courtois dans le même cas. Daniel Alves pointe son nez là où il devrait pas poussant l’incompréhension à son paroxysme. Salah se voit décerner un prix qu’il ne méritait pas comme lot de consolation et pour couronner le tout l’instance nous dit carrément que le civisme c’est bien mais l’exhibition c’est mieux.

Ghaly Wane

Le football est universel. En Europe comme en Afrique et partout ailleurs dans le monde entier, c'est plus qu'un sport, c'est une religion qui est pleinement vécue et pratiquée par de nombreux jeunes amateurs. Que ce soit sur les rectangles verts des stades européens ou sur les terrains sinueux des campagnes africaines, au bout du compte, il n’y a que le décor qui change mais le spectacle et les émotions que procure le football restent les mêmes. De là même manière où on peut s'émerveiller devant un extérieur du pied de Modric, une tête en lévitation de Ronaldo où une frappe fouettée caressée de Messi, un tiki taka dans une banlieue dakaroise au Sénégal peut également trouver grâce à nos yeux. Et c'est là toute la beauté de ce sport, le meilleur incontestablement. 

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisement

Les + lus aujourd'hui