fbpx

Alain Traoré, l’Étalon qui méritait mieux!

Aujourd’hui sociétaire du club Qatari de Al-Markhiya, Alain Sidiri Traoré est un footballeur burkinabè dont l’avenir était certain et radieux en Europe. Mais les blessures, le pire ennemi d’un footballeur en a décidé autrement et vient tout gâcher au moment où il était au sommet de son art. Malgré cela, le natif de Bobo Dioulasso fait son petit bonhomme de chemin. Qui est ce talent au talon d’Achille et u parcours tortueux?

 

Né le 31 Décembre 1988 à Bobo Dioulasso au Burkina-Faso, Alain Traoré a fait ses début  au football avec le Centre de Formation  Planète Champion, un centre Burkinabè en 2004. Alors qu’il participait à la Coupe d’Afrique des Nations U17 avec son pays, il fut repéré par Daniel Rolland, le responsable au recrutement de l’AJ Auxerre, et Alex Ferguson le Manager Manchester United. Pour des raisons administratifs, son départ pour le club anglais ne sera pas effectif. Il finira par rejoindre la France du côté de l’AJA.

Le 2 Janvier 2006, Alain débarque à l’AJA

 

La rencontre contre le Real Madrid aura eu le mérite de lancer définitivement Alain en Ligue 1 Française. Il va alors multiplier les matchs et de bonnes performances avec les conseils de Adama  Coulibaly et d’Olivier Sorin. A l’issue de la saison, l’AJA va tout de même descendre en division inférieure. Alain quittera l’AJA pour rejoindre le FC Lorient, un club avec lequel il signera un contrat de 4 ans. Lié au club Merlus jusqu’en 2016, Alain va se blesser avec sa sélection nationale lors d’un match de la CAN contre la Zambie et c’est le début d’un long calvaire.

Lire aussi
Coupe de la ligue : Bertrand Traore porte Lyon

Revenu blessé, de la CAN, Alain n’aura plus la même influence sur le jeu Lorientais. Il sera alors prêté pour le reste de la saison à l’AS Monaco. Très peu utilisé avec Jardim, retournera au FC Lorient avec un goût d’inachevé. Finalement en Août 2016, il va déposer ses valises en Turquie à Kayserispor, un club dans lequel il n’arrivera jamais à s’imposer. Pour cette saison 2017-2018, le burkinabé a choisi le Qatar.

Avec la sélection nationale du Burkina-Faso, Alain, malgré les blessures, a livré 50 matchs pour 20 buts inscrits. Il a été finaliste de la CAN (2013) et 3 ème à la CAN 2017 avec les Étalons._

 

Parti de son centre de formation pour l’Europe, Alain Traoré est l’un des joueurs dont l’avenir au football était certain. Mais le talon d’Achille des footballeurs étant les blessures, elles sont venues couper l’élan du jeune Étalon dont le football était en plein essor. Malgré ces difficultés, il n’abandonnera pas et continue son petit bonhomme de chemin. Alain méritait sans doute mieux.

Liverpool a déjà un nom pour remplacer Mané pisté par le Real, un départ au Barça | Journal Mercato ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *